Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

ALL OR NOTHING

Un film de Mike Leigh

Quand le misérabilisme est poussé à son comble

Phil (Timothy Spall) est chauffeur de taxi. Il a du mal à joindre les deux bouts et à partager encore des choses avec sa femme et ses deux enfants…

Avec Ken Loach, Mike Leigh est certainement l'un des grands cinéastes anglais qui arrivent dépeindre le quotidien de la " working class " anglaise, avec à la fois un regard socialement incisif et un optimisme chevronné. 'Secrets et mensonges', film exemplaire du genre, lui avait d'ailleurs valu la Palme d'Or. Et 'All or nothing' ne soutient malheureusement pas la comparaison.

C'est donc quelque peu déçu que l'on ressort de ce film sur la non communication au sein de la cellule familiale, où les valeurs du travail et de l'argent à gagner coûte que coûte, ont supplanté l'amour et la compréhension. Certes, la démonstration est efficace, et la mère, seule personne à se révolter contre l'immobilisme de chacun, passe presque pour un monstre. Mais l'accumulation de poids sur cette brave famille finit rapidement par étouffer le spectateur. Regrettable et presque caricatural.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire