Banniere Festival Hallucinations Collectives 2019

12H08 A L'EST DE BUCAREST

Une caméra d'or politique et drôle

Un présentateur d'une télé locale décide d'organiser un débat pour connaître la vérité. Sa ville a-t-elle participé à la révolution roumaine ayant mené au départ de Ceausescu...

Une fois n'est pas coutume. La caméra d'or du Festival de Cannes 2006 est une véritable comédie, qui allie simplicité de la mise en scène, personnages burlesques et sens aigu de l'allusion politique. En montrant les préparatifs de Noël et ceux du débat en parallèle, Corneliu Porumboiu montre l'état de délabrement de son pays, pointe le manque de perspectives et dénonce une certain amateurisme du monde du travail. En mettant des citoyens lambda (un vieil homme et prof d'histoire alcoolique) face à des interlocuteurs téléphoniques amenant des versions contradictoires, il donne également quelques indices sur les frustrations ou jalousies liées au passage du communisme au capitalisme comme la main mise sur le pouvoir économiques d'anciens membres des milices policières.

Le film se scinde ainsi en deux parties clairement distinctes, la deuxième relevant du débat en quasi direct filmé sur près de 40mn. La prise de vue s'y situe pour la majeur partie depuis la place du cadreur de l'émission et donne lieu à de vrais moments de comédie: maladresses du cadreur, vieillard qui se rapproche du présentateur pour apparaître à l'écran, cocottes en papier qu'on retire violemment des mains de ce dernier pour le faire revenir au débat... J'en passe et des meilleurs. Un grand moment de liberté stylistique aussi essentiel que documenté. A découvrir absolument.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire