Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

Festival de Cannes 2019

cannes 2019 - sélection Quinzaine des réalisateurs

Festival de Cannes 2019
Quinzaine des réalisateurs
du mercredi 15 au vendredi 24 mai 2019
Cannes – France

La Quinzaine des réalisateurs a fait le choix cette année de maximiser le nombre de premiers films, afin de favoriser les découvertes. Cela donnera à la fois une variété de styles, mais aussi de sujets, avec une rivalité amoureuse entre deux danseurs, une femme dont l’enfant lui est soustrait, le deuil au travers de relations SM, une vieille dame endormie dans un but, une troupe de théâtre traditionnel chinois délogée, la lutte de salariés en liquidation, un orphelinat en danger, une histoire d’amour mouvementée ou monétisée, ou encore un soldat fuyant l’armée.

Côté personnalités ou cinéastes connus, à noter la présence de Fabrice Lucchini en maire de Lyon totalement sec au niveau des idées, Jean Dujardin en amoureux de son blouson en daim, Lav Diaz en mode film d’anticipation, Robert Pattison en gardien de phare isolé, Rebecca Zlotovski qui relate l’été de liberté de deux jeunes filles, Bonello et ses zombies haïtiens à Paris, Robert Rodiguez explorant les laboratoires et leurs cobayes humains, ou encore William Lebghil devenant ami avec son frigo intelligent.

ALICE ET LE MAIRE
de Nicolas Pariser
avec Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier, Nora Hamzawi, Maud Wyler, Antoine Reinartz, Léonie Simaga, Alexandre Steiger...

Second long métrage du réalisateur de "Le Grand Jeu" (Prix Louis Delluc du premier film en 2015), centre sur le sujet de la politique, et porté par un duo d’interprètes prometteur (Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier). Lucchini interprète le maire de Lyon, qui se sentant complètement vide, se voit adjoindre une jeune et brillante philosophe, que joue Anaïs Demoustier, faisant ainsi également bouger ses certitudes. Le film sortira le 2 octobre 2019.

AND THEN WE DANCED
de Levan Akin
avec Levan Gelbakhiani, Bachi Valishvili, Ana Javakishvili...

Venue de Géorgie, une histoire d’amour et de rivalité entre danseurs, dont l’un des deux s’entraîne depuis son plus jeune âge dans le cadre de l’Ensemble National Géorgien avec sa partenaire de danse, Mary, et voit donc son monde bouleversé.

Voir la bande annonce de « And then we danced » (vost anglais) :

CANCION SIN NOMBRE
Song Without a Name
de Melina León
avec Maykol Hernández, Lucio A. Rojas, Ruth Armas...

Premier film de Melina Leon, "Cancion sin nombre" s’inspire de faits réels et nous plonge dans le Pérou des années 80, au plus fort de la crise politique. Histoire d’une femme enceinte dont l’enfant lui est enlevé juste après l’accouchement, et qui n’aura de cesse de le retrouver, le film promet une enquête intense et une bonne dose d’émotion.

Film d'ouverture
LE DAIM
Deerskin
de Quentin Dupieux
avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy, Pierre Gommé, Coralie Russier, Stéphane Jobert...

« Georges, 44 ans, et son blouson, 100% daim, ont un projet ». Avec ce synopsis mystérieux, Quentin Dupieux intrigue forcément. Après "Rubber", histoire d’un pneu amoureux, "Wrong", parodie de film policier US et "Au Poste !" avec Benoît Poelvoorde, il fait ses premiers pas à Cannes, avec "Le Daim" annoncé comme une « comédie noire » et sans doute narcissique.

Voir la bande annonce de « Le Daim » :

DOG'S DON'T WEAR PANTS
(Koirateivätkäytähousuja)
de Jukka-PekkaValkeapää
avec Pekka Strang, Krista Kosonen, Oona Airola...

Le réalisateur finlandais Jukka-Pekka Valkeapää présentera "Dog's Don't Wear Pants", histoire d’un homme en deuil, ayant perdu sa femme, et retrouvant goût à la vie « après avoir rencontré une autre femme, Mona, adepte de pratiques SM ».

FIRST LOVE
(Hatsukoi)
de Takashi Miike
avec Masataka Kubota, Nao Ohmori, Jun Murakami...

Présenté en séance spéciale de 22h30, "First Love" de Takashi Miike, marque le retour du réalisateur japonais, 4 ans après "Yakuza Apocalypse". Il s’agit de l’histoire d’un jeune boxeur rencontrant son premier amour, une call girl toxicomane supposée « restée innocente »... mais impliquée dans un trafic de drogue. ce qui va entraîner tout un tas de gens mal intentionnés à leurs trousses...

Voir le teaser de « First love » :

GHOST TROPIC
de Bas Devos
avec Saadia Bentaïeb, Maaike Neuville, Willy Thomas...

Une vieille dame, Khadija, 58 ans, s'endort dans le métro après une longue journée de travail, poursuivant à partir du terminus son chemin à pieds. Une sorte de road-movie supposément au ralenti, dont les rencontres nocturnes devraient faire le sel.

GIVE ME LIBERTY
de Kirill Mikhanovsky
avec Chris Galust, Lauren 'Lolo' Spencer, Darya Ekamasova...

S’inspirant de ses propres expériences durant sa jeunesse, le réalisateur Kirill Mikhanovsky livre une comédie à partir de la journée infernale d’un jeune américain d’origine russe conduisant un minibus pour personnes âgées...

HALTE
(Ang Hupa)
de Lav Diaz
avec Piolo Pascual, Joel Lamangan, Shaina Magdayao...

Après "Norte, la fin de l'histoire" découvert à Un Certain Regard en 2013, le cinéaste philippin, adepte des films fleuves est de retour à Cannes avec un film d’anticipation basé en 2034 et d’une durée de 4h36. Lav Diaz a depuis remporté le Prix de l’innovation à Berlin pour "Berceuse pour un sombre " en 2016 et le Lion d’or à Venise pour "La femme qui est partie" en 2016. Toujours tourné en noir et blanc, "Halte" s’inscrit dans une Asie du Sud Est plongée dans le noir depuis 3 ans, alors que des fous dirigent les pays, des épidémies ont ravagé le continent… Un film fortement intrigant.

THE LIGHTHOUSE
de Robert Eggers
avec Willem Dafoe, Robert Pattinson...

Avec son duo de stars américaines (Robert Pattinson et Willem Dafoe), "The Lighthouse" est forcément l’un des films les plus attendus de la Quinzaine des réalisateurs 2019. Second long métrage de Robert Eggers (remarqué avec "The Witch"), le film relate l’histoire de deux gardiens de phare, en poste sur une île lointaine et mystérieuse de Nouvelle Angleterre, à la fin du XIXe siècle.

LILLIAN
de Andreas Horvath
avec Patrycja Planik...

Le réalisateur de documentaire autrichien Andreas Horvath vient à Cannes avec une fiction produite par Ulrich Seidl, narrant l’histoire de Lillian, émigrante échouée à NYC, qui décide de rentrer à pied en Russie. Débute pour elle un long périple au travers des États-Unis... Un autre road movie.

OLEG
de Juris Kursietis
avec Valentin Novopolskij, Dawid Ogrodnik, Anna Próchniak, Guna Zarina...

Oleg est un jeune homme d'origine lettonne, qui travail comme boucher à Bruxelles. Clandestin, il perd son emploi et se retrouve progressivement à la solde de la mafia polonaise.

Voir la bande annonce de « Oleg » (vonst) :

TO LIVE TO SING
(Huozhechangzhe)
de Johnny Ma
avec Zhao Xiaoli, Gan Guidan, Yan Xihu...

C’est un des films les plus attirants de la 51e Quinzaine des réalisateurs. L’histoire de la responsable d’une troupe d’opéra traditionnel Sichuan confrontée à la fermeture prochaine de son théâtre, décidant de lutter pour trouver un nouveau lieu, tout en cachant la vérité aux autres membres de la compagnie. Les premières photos sont juste superbes et l’on espère beaucoup de ce drame musical.

ON VA TOUT PETER
documentaire
Blow It to Bits
de Lech Kowalski

Le réalisateur américain d'origine polonaise Lech Kowalski réalise en France un documentaire, centré sur la lutte de salariés d’une usine automobile placée en liquidation judiciaire, dont la reprise laissera plus de 150 salariés sur le carreau.

THE ORPHANAGE
(Parwareshgah)
de Shahrbanoo Sadat
avec Qodratollah Qadiri, Sediqa Rasuli, Anwar Hashimi...

L’histoire d’un gamin de 15 ans vivant dans les rues de Kaboul, qui vend des tickets de cinéma au marché noir, que la police emmène à l'orphelinat soviétique de la ville. Un récit d’une lutte pour défendre cet orphelinat, avec les autres enfants.

LES PARTICULES
Particles
de Blaise Harrison
avec Thomas Daloz, Néa Lüders, Salvatore Ferro...

Un jeune homme qui vit à la frontière suisse, au dessus de l’accélérateur de particules le plus puissant du monde, voit des phénomènes étranges se produire. "Les particules" s’annonce comme un film fantastique à l’orée de l’âge adulte. Sortie le 5 juin 2019.

Voir la bande annonce de « Les particules » :

PERDRIX
d’Erwan Le Duc
avec Swann Arlaud, Maud Wyler, Fanny Ardant, Nicolas Maury...

Pierre Perdrix vit des jours agités depuis l'irruption dans son existence de l'insaisissable Juliette Webb. Comme une tornade, elle va semer le désir et le désordre dans son univers et celui de sa famille, obligeant chacun à redéfinir ses frontières, et à se mettre enfin à vivre.

POR EL DINERO
For the Money
d’Alejo Moguillansky
avec Luciana Acuña, Gabriel Chwojnik, Alejo Moguillansky...

"Por el dinero" s’annonce comme une tragédie en trois actes, autour des relation entre amour et argent. Il met en scène la tournée d’une troupe argentine composée d’acteurs, de musiciens, de danseurs, de cinéastes et d’une petite fille.

Voir la bande annonce de « Por el dinero » :

SEM SEU SANGUE
Sick Sick Sick
d’Alice Furtado
avec Luiza Kosovski, Juan Paiva, Digão Ribeiro...

"Sem Seu Sangue" raconte l’histoire d’une jeune fille introvertie soudain fascinée par la vitalité d’un nouveau camarade de classe qui souffre d’hémophilie. Alors que le garçon décède accidentellement, la fille va être prise d’une obsession : le ramener à a vie.

Voir la bande annonce de « Sem seu sangue » (vost anglais) :

TLAMESS
d’Ala Eddine Slim
avec Abdullah Miniawy, Souhir Ben Amara, Khaled Ben Aissa...

Histoire d’un jeune soldat tunisien abandonnant l'armée et recherché par les autorités, qui se réfugie, blessé, dans une forêt proche, et fait la connaissance d’une jeune femme enceinte...

UNE FILLE FACILE
An Easy Girl
de Rebecca Zlotowski
avec Mina Farid, Zahia Dehar, Benoît Magimel, Nuno Lopes, Clotilde Courau...

Quatrième long métrage de Rebecca Zlotowski, réalisatrice de "Belle Epine" (Semaine de la Critique 2010) et "Grand Central" (Un Certain Regard 2013), "Une fille facile" succède à son décevant "Planétarium" passé par Venise en 2016. Il s’agit de l’histoire d’une jeune cannoise qui accueille sa cousine pour les vacances d’été. Un film potentiellement sulfureux qui sortira en salles le 28 août 2019.

WOUNDS
de Babak Anvari
avec Armie Hammer, Dakota Johnson, Zazie Beetz, Alex Biglane, Brad William Henke, Karl Glusman, Kerry Cahill...

Film fantastique avec Armie Hammer ("Call me by your name") et Dakota Johnson ("Cinquante Nuances de Grey"), "Wounds", à l’affiche saisissante, raconte l’histoire d’un barman récupérant le portable oublié par un étudiant et qui commence à recevoir des SMS évoquant un tunnel et un livre maudit… On est juste impatients de le découvrir au Théâtre Croisette.

Voir la bande annonce de « Wounds » :

Film de clôture
YVES
de Benoît Forgeard
avec William Lebghil, Doria Tillier, Philippe Katerine, Alka Balbir, Ugo Savary...

Auteur de "Gaz de France", le réalisateur Benoît Forgeard revient avec l’étrange et prometteur "Yves", portrait d'un rappeur devenant ami avec un réfrigérateur intelligent nommé... Yves, qu’il a pris à l’essai pour lui simplifier la vie.

ZOMBI CHILD
de Bertrand Bonello
avec Wislanda Louimat, Louise Labeque, Adilé David, Ninon François...

Passé par la compétition avec "Tiresia" (2003) puis "L’Apollonide" (2011), et par Un certain regard avec "De la guerre" (2008), Bertrand Bonello revient à la Quinzaine des réalisateurs avec un film de zombies. Situant l’action en Haïti, 55 ans après 1962, année où un homme fut ramené d'entre les morts pour être envoyé dans les plantations de canne à sucre, alors qu’une adolescente haïtienne confie à ses camarades ce secret qui hante sa famille… Sortie le 12 juin 2019.

Dans le cadre d'une master class
RED 11
de Robert Rodriguez
avec Katy Harris, Katherine Willis, Alejandro Rose-Garcia...

Une plongée dans l'univers de la recherche médicale et ses cobayes humains qui acceptent de jouer les rats de laboratoire moyennant paiements… par l’un des enfants terribles d’Hollywood, auquel on doit "El mariachi", "Desperado", "Planète terreur", "Machete", les "Sin city" et "Spy kids", mais aussi récemment l'adaptation d'un Anime "Alita Battle Angel".

Dans le cadre d'une master class
THE STAGGERING GIRL
de Luca Guadagnino
avec Julianne Moore, Mia Goth, Kyle MacLachlan, Kiki Layne, Marthe Keller, Alba Rohrwacher...

Après les formidables "Suspiria" et "Call me by your name", Luca Guadagnino revient avec un moyen métrage narrant l’histoire de Francesca, une écrivaine italo-américaine vivant à New York, qui rentre à Rome au chevet de sa mère âgée...

Pour plus de renseignements :
Festival de Cannes 2019
Quinzaine des réalisateurs
du 15 au 24 mai 2019
Site officiel : https://www.quinzaine-realisateurs.com/

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur