Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

Venise 2018

Bilan VR : quelques visions cauchemardesques

MINDPALACE
de Carl Krause et Dominik Stockhausen
Compétition – Linéaire
Note +3
Durée : 10mn

Graphiquement impressionnant, "MindPalace" est une sorte de trip entre cauchemar et rêve, en noir et blanc, jouant de la déstructuration des corps. Le début est simple et inquiétant : dans un appartement sombre, on aperçoit des silhouettes, un homme fait un malaise, puis un liquide rouge sort d'un sac. Un autre branche alors ses tempes sur le liquide. Nous voilà ensuite plongés dans un corps à corps entre les deux hommes, sorte d’apnée sensorielle, où les êtres sont joliment suggérés, passant de la chambre à une boite de nuit, pour finir dans une salle de bain. Un film qui vous transporte, grâce à l'usage de perspectives travaillées.

LUCID
de Pete Short
Compétition – Linéaire
Note +3
Durée : 16mn

Voici l'un des films les plus émouvants de cette section, évoquant les pertes de mémoire d'une mère atteinte d'Alzheimer et la difficulté pour sa fille de la laisser partir. Sous forme de film d'animation, on se retrouve donc auprès de la fille, qui tente de s'immerger dans le cerveau de sa mère, pour la faire sortir du coma. Plusieurs séquences se succèdent ainsi, correspondant aux univers créés par la mère lorsqu'elle était écrivain pour enfants (la maison dans l'arbre, les glaces, la jungle...) pour parvenir à un twist final qui vous arrache le cœur.

THE ROAMING : WETLANDS
de Mathieu Pradat
Compétition – Interactif
Note +3
Durée : 10mn

Dans cette expérience animée, vos pieds nus sentent le sol fait de terre et d'herbe, et vos mains, détectées par les caméras sur votre casque vous permettent de toucher de vraies plantes, de sentir la chaleur d'un feu, ou de serrer la main du personnage vaudou qui va apparaître face à vous. Vous êtes dans le premier chapitre d'une histoire d'enfants en danger, au milieu de marécages inquiétants (de nuit) et vous pouvez dialoguer avec le vaudou, passer des obstacles (un ponton en bois), et chanter. Une expérience un peu déstabilisant puisqu'elle demande une âme d'acteur, mais dont on attend la suite avec impatience.

ROOMS
Expérimental
de Christian Zipfel
Compétition – Linéaire
Note +1
Durée : 23mn

Assez abscons sur le fond, "Rooms" nous balade entre forêt enneigée, caravane de prostituée, abattoir, cellule de prison, laissant le temps au spectateur d'observer chaque lieu en détail. Si le résultat est plutôt beau, le discours reste très abstrait.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur