affiche film

© Les Films d'Espigoule

MASSILIA SOUND SYSTEM – LE FILM


un film de Christian Philibert

avec : Papet J, Moussu T, Gari Greu, Blu, Janvié, DJ Kayalik…

Le Massilia Sound System c’est plus de 30 ans d’histoire au service du Hip-Hop, du Reggae et surtout de leur ville de Marseille. Plus que des artistes, ce sont des militants. Des militants qui cherchent à faire passer un message : aimez-vous les uns les autres, faîtes la fête et ne vous prenez pas la tête. Sur une tournée menée à l’été 2014, on suit ces musiciens à part dans leur quotidien fait de concerts de « sensi », de pastis et de prises de position anti-centralistes…


3
Photo film

L’aïoli, le pastis, Massilia !

Qu’il est plaisant de voir des gens si amoureux de leur ville ! En véritable porte-étendard de la culture occitane et provençale, Massilia Sound System entretient, depuis plus de 30 ans, l’amour d’une terre, d’une langue et surtout, d’une ville, leur ville, Marseille… Durant ce film, on découvre donc quelques bribes de la cité Phocéenne, de la Plaine au Panier. Marseille, la seule ville qui convienne vraiment aux six compères.

Par cette dernière phrase, on met le doigt sur le principal problème du film. En montrant Massilia comme un phénomène culturel Marseillais – ce qu’il est au demeurant – on distancie ces artistes d’une partie du public que la ville de Marseille laisse indifférente. Pourtant, le groupe et sa musique se veulent universalistes et ouverts à tous. La preuve, ils vont même donner des concerts à Paris, ville du PSG, mais surtout du centralisme qu’ils exècrent.

Mais leur musique est entraînante et diffuse une énergie qui semble tout droit venue de Kingston et du mouvement ragga. C’est un plaisir de les voir sur scène scander que le parlement et le gouvernement ne sont que des menteurs. Des rebelles à l’accent chantant qui s’adressent à tous, même s’ils ont un petit (gros) faible pour les Marseillais.

Vous l’aurez compris, Massilia Sound System c’est plus qu’un simple groupe de musique, Massilia Sound System c’est une philosophie, une manière de voir le monde. Cette dernière est très bien rendue par les choix de mise en scène de Christian Philibert. Dans le montage final, on retrouve des images de live, des moments plus intimes dans le bus de la tournée, des interviews de fans et des commentaires face caméra vraisemblablement enregistrés après le tournage du reste du film. Pas de voix off, juste quelques cartons qui permettent de chapitrer le film. D’aucun trouverons peut-être que ces cartons sont de trop et que les transitions entre les différents thèmes auraient pu se faire de manière plus fluide. Mais d’un autre côté, cela permet de donner une certaine structure à un film prédisposé à partir dans tous les sens, de par son sujet même ! Le résultat est un documentaire relativement fluide qui semble bien coller à la réalité. La grande question est plutôt : est-ce que Christian Philibert a réussi à faire passer l’énergie qui émane de Massilia Sound System ? Et la réponse est : globalement oui. Car finalement, on termine le film en se disant que c’est une très bonne manière de découvrir ce groupe atypique.

Donnez votre avis (0)

Partager cet article sur Facebook Twitter





LA BANDE ANNONCE