Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

BEE MOVIE

Un humour au ras des pâquerettes

Barry est une abeille qui vient d’avoir son bac ! Il s’apprête donc à choisir le passionnant métier qu’il exercera toute sa vie. Et il a un sacré choix entre remplisseur de miel, touilleur de miel, conditionneur de miel ou encore testeur de casque anti-choc... Ceci ne motive guère notre petite abeille qui se verrait plutôt avoir une carrière riche et variée et à l’extérieur de la ruche si possible ! Autant dire que Barry demande la lune (de miel) ! Un jour, sortant de la ruche, il enfreint la plus importante des règles des abeilles : « ne pas parler aux humains », car oui, les abeilles sont aussi dotées de la parole...

Le film de Smith et Hickner, censé redorer le blason de Seinfeld, star du petit écran US avec la série qui porte son nom, n’est qu’un ramassis de blagues mielleuses dans une histoire qu’il faut dare-dare mettre aux oubliettes. Pourtant tout était très alléchant : une abeille avec une bonne bouille, une belle métaphore de notre monde moderne avec celui de la ruche, un message écolo à la mode, une idée originale de Steven Spielberg, Jerry Seinfeld / Gad Elmaleh dans le rôle titre. Las ! Les producteurs ont finalement fait leur miel de cette recette qui mettait l’eau à la bouche.

Car que nous serre-t-on ? Certainement pas de la gelée royale. Malgré le fait qu’ils eussent été quatre scénaristes (Jerry Seinfeld, Spike Feresten, Barry Marder, Andy Robin) à pondre l’histoire de Barry l’abeille, les plus de 8 ans trouveront cela vite has been, idiot et surtout soporifique, comme si le public s’était fait enfumé par un apiculteur. Dans la salle de projection on entendait les mouches volées ! Comment a-t-on pu passer à côté d’un monde si merveilleux, complexe, riche et en faire une série Bee ?

Et ce ne sont pas les apparitions, finalement les plus drôles, de Sting, Larry King ou Ray Liotta qui dissiperont notre déception. Alors pour vous éviter de tomber dans un guêpier, plutôt que d’aller voir Bee Movie, allez jouer au jeu vidéo tiré du film, il existe déjà et a l’air beaucoup plus amusant !

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire