Banniere_Festival_Lumiere_2020

Carey Mulligan

Interprète

Née à Londres le 28 Mai 1985, Carey Mulligan passe son enfance en Allemagne. Elève à la Woldingham School, dans le Surrey, elle s'initie à la scène qui devient sa passion.

C'est en 2005 qu'elle commence réellement sa carrière d'actrice, avec le rôle de Kitty Bennett dans l'adaptation cinématographique d'«Orgueil et Préjugés». En 2006, elle apparaît dans la série britannique «The Amazing Mrs Pritchard». En 2007, elle se remet au théâtre et joue dans la pièce «La Mouette», puis elle interprète un second rôle dans le drame télévisuel de Jon Jones «Northanger Abbey». La même année, elle apparaît dans un épisode de «Doctor Who» et dans le téléfilm «My Boy Jack» aux côtés de Daniel Radcliffe et Kim Cattrall.

En 2009, Carey Mulligan apparaît dans le film «Public Enemies» aux côtés de Johnny Depp et Marion Cotillard. Elle partage ensuite l'écran avec Natalie Portman dans le film «Brothers» de Jim Sheridan. La même année, le film «Une éducation» sort en salle et offre à la jeune comédienne un British Academy Film Award de la meilleure actrice dans un rôle principal ainsi qu'une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.

Carey Mulligan continue son ascension grâce à «Wall Street : l'argent ne dort jamais» d'Oliver Stone, où elle côtoie Michael Douglas et Shia LaBeouf. En 2010, elle joue de nouveau avec Keira Knightley dans le film «Never Let Me Go» de Mark Romanek. En 2011, elle participe au casting de «Drive» avec Ryan Gosling puis on la retrouve dans «Shame» de Steve McQueen aux côtés de Michael Fassbender.

Prochainement, Carey Mulligan sera à l'affiche de «Gatsby le Magnifique», dans lequel elle jouera aux côtés de Leonardo DiCaprio.

Le saviez-vous ?

En 2009, elle entretient une relation avec l'acteur Shia Labeouf qu'elle a rencontré sur le tournage du film "Wall Street : L'argent ne dort jamais». Mais les deux acteurs se séparent en octobre 2010.

Filmographie sélective

2006 : Orgueil et Préjugés, de Joe Wright
2009 : Public Enemies, de Michael Mann
2010 : Une éducation, de Lone Scherfig
2010 : Brothers, de Jim Sheridan
2010 : Wall Street : l'argent ne dort jamais, d'Oliver Stone
2011 : Never Let Me Go, de Mark Romanek
2011 : Drive, de Nicolas Winding Refn
2011 : Shame, de Steve McQueen
2013 : Gatsby le Magnifique, de Baz Luhrmann

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A JOUÉ DANS