Parce qu'on en a jamais assez !

PROMISING YOUNG WOMAN

Un film de Emerald Fennell

Un parfait goût de revanche !

Cassie était promise à un grand avenir. Mais un évènement traumatique l’a amenée à abandonner ses études pour travailler dans un petit café. Et la nuit, elle devient quelqu’un d’autre, une jeune femme prête à tout pour donner une bonne leçon à ceux dont le comportement laisse à désirer…

Promising Young Woman film movie

Auréolé de deux BAFTA et de l’Oscar du meilleur scénario original, "Promising Young Woman" débarque enfin sur les écrans français. Cette jeune femme prometteuse du titre, c’est Cassie, une ancienne étudiante en médecine à qui tout le monde prédisait un avenir radieux. Mais suite à événement tragique, celle-ci a choisi un chemin bien différent, abandonnant son parcours universitaire pour gagner de l’argent en tant que serveuse dans un petit café. Lorsqu’on la découvre, on pourrait même la penser ingénue, avec son style kitsch et coloré, sa manière de mâcher son chewing-gum et ses manières. Sauf qu’on l’apprendra très vite, dans ce film, les apparences sont trompeuses. Et la nuit, la jolie blonde se transforme en justicière non masquée, arpentant les bars de la ville pour se venger des prédateurs sexuels.

Le métrage s’ouvre d’ailleurs sur son modus operandi imparable : simuler un état d’ébriété avancé pour attirer les hommes qui voient en elle une future proie. Lorsque les choses sont supposées devenir plus sérieuses, elle abat alors sa carte maîtresse, reprend un ton normal et des propos clairs, avant de révéler son verdict. Comédie noire détournant magnifiquement les codes du rape and revenge, "Promising Young Woman" est avant tout une leçon d’équilibre, un habile mélange entre différentes tonalités où chaque ingrédient s’intègre parfaitement. À l’image de son personnage haut en couleur, le film est une impressionnante démonstration sur les contrastes, aussi bien sur le fond que sur la forme. Flirtant avec le thriller, le drame et même la romcom (comédie romantique), Emerald Fennell, ancienne showrunneuse de la série "Killing Eve", réussit parfaitement son premier passage derrière la caméra.

Avec sa mise en scène soignée, et son rythme maîtrisé, cet OVNI cinématographique assume son parti-pris avec brio : divertir pour dénoncer. Si le pari était plus que risqué, le résultat est jouissif, notamment grâce à un scénario d’une grande intelligence, ne se contentant pas uniquement de taper sur les hommes de manière caricaturale, mais pointant le problème systémique de tels comportements et l’absence de soutien pour les victimes, y compris au sein de la gente féminine. Le succès de cette entreprise louable est aussi dû à la rencontre entre une cinéaste et une actrice, Carey Mulligan excellant dans ce rôle ambigu. Si la vague #MeToo a déferlé avec son lot de projets hollywoodiens consensuels, "Promising Young Woman" navigue sur des courants bien plus qualitatifs et osés. Quelle joie qu’il ait enfin pu trouver le chemin des salles obscures !

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire