Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

BROTHERS

Un film de
Avec

Frères de sang... et de coeur ?

Un sujet maintes fois exploité, des comédiens parfaits dans les rôles dramatiques, un réalisateur emprunt d'humanisme... On peut penser qu'il s'agit DU mélo de ce début d'année 2010. Et bien il n'en est rien, car ce film, qui traite de plusieurs sujets à la fois, a le mérite de ne jamais abuser de son statut et de son sujet. C'est en douceur, que le réalisateur impose un sujet très glissant où les gestes et les regards de tendresse ne virent pas au rose bonbon.

Les blessures de guerre, directes ou collatérales (comme la perte d'un proche), ont vite tendance a bouleverser un univers, ici celui de Nathalie Portman, rendant propice des alliances improbables. Mais ce que le réalisateur exploite parfaitement, c'est ce fameux triangle, non pas amoureux mais fait de séduction et de détresse, qui emplit l'écran à chaque instant, même si le personnage de Jack Gyllenhaal apporte cette touche de douceur amère qui sied parfaitement au film.

Car à la douceur de ce frère, répond la psychose et la détresse de l'autre, que les blessures physiques et psychiques perturbent, mais qui aussi ouvrent les yeux d'une famille déjà en proie à la plus grande tristesse. Et c'est dans ce rôle que Tobey Maguire, en soldat survivant mais dont la guerre est toujours enfouie au fond de lui, explose, retrouvant un personnage à sa réelle mesure, que la folie, la haine et la peur agressent bien plus que sa psyché. Alors entre les deux, Nathalie Portman ne compte pas que les points, mais bascule elle aussi progressivement, entre amour pour son mari et absence de l'être cher, dans un réel dilemme.

Cependant, là où le film perd un peu de sa puissance, c'est qu'il semble réellement se scinder en deux parties, après le retour du soldat. Alors que la douceur et la finesse avaient prédominé, une rupture brutale, appuie un peu trop fortement sur les personnages et leurs angoisses. En fin de compte, « Brothers » est un film d'amour à mort, où la guerre vient détruire plus que des vies, des esprits des cœurs, des familles. Les acteurs sont excellents, reliés entre eux par un fil invisible mais solide qui les amène vers le drame.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

Laisser un commentaire