banniere-reflets-2019-2

Annette Bening

Interprète

Annette Bening est une actrice américaine née le 29 mai 1958 à Topeka au Kensas.

Annette Bening passe sa jeunesse à San Diego où elle est engagée comme danseuse dans un spectacle présenté sous l’égide du Old Globe Theatre. Elle décroche ainsi un petit rôle dans une adaptation de William Shakespeare, puis dans deux pièces au sein du San Diego Repertory Theatre. Elle obtient ensuite un diplôme à la San Francisco State University et suit des cours à l’American Conservatory Theatre de San Francisco avant de rejoindre cette troupe. Après plusieurs festivals d’été passés sur les planches dans des productions régionales, sa carrière la mène à New York. En 1987, elle est citée au Tony Award de la meilleure jeune comédienne et remporte le Clarence Derwent Award de la meilleure jeune comédienne pour son interprétation dans « Coastal Disturbances » de Tina Howe qu’elle joue à Broadway.

Annette Bening fait ses débuts au cinéma en 1988 dans « Vacances très mouvementées » d’Howard Deutch dans lequel elle donne la réplique à Dan Aykroyd (un des deux « Blues Brothers »). Elle est ensuite dirigée par Milos Forman dans « Valmont » (1989), aux côtés de Colin Firth et Meg Tilly, puis par Mike Nichols dans « Bons baisers d’Hollywood » (1990).
En 1990, elle est au générique du long métrage « Les arnaqueurs » de Stephen Frears aux côtés de John Cusack et Anjelica Huston. Son interprétation dans ce film lui vaut une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle et une même nomination aux BAFTA Awards anglais. Un an plus tard, elle tourne dans « A propos d’Henry » de Mike Nichols avec Harrison Ford, « La liste noire » d’Irwin Winkler avec Robert de Niro, et « Bugsy » de Barry Levinson avec Warren Beatty, rôle pour lequel elle est nommée aux Golden Globes de la meilleure actrice.

Au milieu des années 90, elle partage l’affiche avec Michael Douglas dans « Le Président et Miss Wade » (1995) de Rob Reiner, rôle qui lui vaut une nouvelle nomination aux Golden Globes de la meilleure actrice, puis elle incarne la reine Elizabeth dans « Richard III » (1995) de Richard Loncraine et la femme de Jack Nicholson dans « Mars Attacks ! » (1996) de Tim Burton. Elle joue ensuite dans « Couvre-feu » (1998) d’Edward Zwick avec Denzel Washington et Bruce Willis puis dans « Prémonitions » (1999) de Neil Jordan.

En 2000, Annette Bening obtient sa première nomination à l’Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans « American Beauty » de Sam Mendes aux côtés de Kevin Spacey, film remportant cinq Oscar dont ceux de meilleur film et meilleur réalisateur. Annette Bening ne reçoit pas la statuette dorée, en revanche elle reçoit un BAFTA Award de la meilleur actrice, une nomination aux Golden Globes et deux Screen Actors Guild Awards. En 2000, elle est à nouveau dirigée par Mike Nichols dans la comédie « De quelle planète viens-tu ? » puis par Kevin Costner dans sa troisième réalisation, le western « Open Range » (2003).

En 2005, elle est nommée une deuxième fois à l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans « Adorable Julia » d’István Szabó ainsi qu’une nomination à la Screen Actors Guild Award. Elle remporte pour ce film un Golden Globe. L’année suivante, sa prestation dans le téléfilm « Mrs. Harris » de Phyllis Nagy lui vaut une nouvelle fois d’être nommée aux Golden Globes de la meilleure actrice, au Screen Actors Guild Award et à l’Emmy Award.

Parallèlement à sa carrière au cinéma, Annette Bening est régulièrement sur les planches. Elle obtient ainsi en 1999 une nomination à l’Ovation Award de la meilleure comédienne pour son interprétation de Hedda Gabler dans la pièce homonyme d’Henrik Ibsen au Geffen Playhouse de Los Angeles. Elle s’illustre également sur scène à Los Angeles dans « La cerisaie » de Anton Tchekhov, « Talking Heads » de Alan Bennett et « Médée » d’Euripide. En 2010, elle joue au Geffen Playhouse dans la pièce « The Female of the Species » de Joanna Murray-Smith.

En 2006, elle se voit offrir la célèbre étoile sur le Hollywood boulevard du Walk of fame. En 2010, Annette Bening a été l’invitée spéciale du Festival américain de Deauville, qui a présenté deux de ses nouveaux films : « The Kids are All Right » de Lisa Cholodenko, avec Julianne Moore et Mark Ruffalo, ainsi que « Mother and Child » de Rodrigo Garcia grand vainqueur du festival puisqu’il repart avec la récompense suprême : le Grand Prix du festival.

Filmographie sélective
1988 THE GREAT OUTDOORS (Vacances très mouvementées) de Howard Deutch
1989 VALMONT de Milos Forman
1990 POSTCARDS FROM THE EDGE (Bons baisers d’Hollywood) de Mike Nichols
1991 THE GRIFTERS (Les arnaqueurs) de Stephen Frears
GUILTY BY SUSPICION (La liste noire) de Irwin Winkler
REGARDING HENRY (A propos d’Henry) de Mike Nichols
1992 BUGSY de Barry Levinson
1995 THE AMERICAN PRESIDENT (Le président et Miss Wade) de Rob Reiner
1996 RICHARD III de Richard Loncraine
1997 MARS ATTACKS! de Tim Burton
1998 THE SIEGE (Couvre-feu) de Edward Zwick
1999 IN DREAMS (Prémonitions) de Neil Jordan
2000 AMERICAN BEAUTY de Sam Mendes
WHAT PLANET ARE YOU FROM? (De quelle planète viens-tu ?) de Mike Nichols
2004 OPEN RANGE de Kevin Costner
2005 BEING JULIA (Adorable Julia) de István Szabó
MRS. HARRIS de Phyllis Nagy - téléfilm
2009 THE WOMEN de Diane English
MOTHER AND CHILD de Rodrigo García
2010 THE KIDS ARE ALL RIGHT (Tout va bien - The Kids Are All Right) de Lisa Cholodenko

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A JOUÉ DANS