Banniere Festival d'Annecy 2024

NEWS

Festival

Festival de Venise 2023 : "Holly", figure christique du soulagement dans un monde cruel

9 septembre 2023
Festival de Venise 2023 impression 18
© DR, Fourni par la Biennale de Venise

Compétition
HOLLY
de Fien Troch
avec Cathalina Geraerts, Felix Heremans, Greet Verstraete, Serdi Faki Alici, Els Deceukelier...

Notre première impression sur le film :

Réalisé par la belge Fien Troch, "Holly" est le portrait troublant d’une adolescente de 15 ans marginale du même prénom, harcelée au lycée comme son ami Bart, chez laquelle une professeur va vouloir voir un don pour soulager les autres, dans leur douleur, leur déprime, leurs difficultés, voire leur maladie. En effet, un matin celle-ci appelle l’école pour indiquer qu’elle ne viendra pas, persuadée que quelque chose de terrible va arriver ce jour-là. Alors qu’au loin une fumée noire se dégage, un autre plan sur un mur bardé de portraits nous apprend le nombre de victimes : 10. C’est avec une certaine finesse et force suggestion, que la réalisatrice va ensuite aborder la question du pouvoir de Holly.

Interrogeant finalement plus l’attitude des autres face à ce don, vu comme quelque chose de sacré (pour la professeure), quelque chose de malsain (pour d’autres élèves), ou comme un service rendu, qui doit entraîner logiquement contrepartie (célébrité, argent...) pour d'autre, c’est dans l’évolution du positionnement d’Holly elle-même que le scénario devient particulièrement intéressant. Accompagnée d’une musique planante, la mise en scène joue des sons effacés, de lents zooms avant, pour créer le mystère et amplifier des gestes anodins, tout en relativisant la sainteté du personnage et de celui de la professeure, pas si désintéressée. De quoi avoir envie de croire, tout au moins en un prix, peut-être.

Voir la bande annonce du film "Holly" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :