Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

LEGO BATMAN, LE FILM

Un film de Chris McKay

L’aventure Lego pour Batman, de Batman, avec Batman

Batman règne en super-héros à Gotham City. Après avoir à nouveau mis en échec le Joker et sa bande, il retourne dans son manoir, mais se sent désespérément seul. En se rendant au gala en l’honneur du départ en retraite de l’inspecteur Gordon, sa vie de solitaire va basculer…

Batman était déjà un des personnages secondaires de "La Grande aventure Lego". Et pour ne rien cacher, il était le plus drôle et le plus à même de pouvoir porter une séquelle sur ses épaules. Est-ce donc un pari réussi ? Le traitement du personnage de Batman suit les pierres qui avaient été posées par le précédent film Lego. Son côté égocentrique, narcissique et égoïste est toujours présent et c’est ce qui fait que l’on adore le personnage. Malgré les pics lancés envers les précédents films, le personnage de Batman reste marqué par les mêmes tourments, les mêmes questionnements. Il est un personnage solitaire, ne souhaitant pas s’entourer de peur de perdre les gens qu’il aime. Dans cette aventure, Batman doit tomber le masque de la solitude et doit faire confiance aux gens et ainsi découvrir qu’il a besoin des autres tout autant qu’ils ont besoin de lui. La vraie valeur dans ce film, c’est le travail d’équipe. Et même un super-héros a besoin de son pire ennemi pour exister et réciproquement.

Pour ce qui est des personnages secondaires, on aurait aimé de meilleurs développements car Batman phagocyte tout sur son passage, et Barbara Gordon ou encore Robin n’arrivent pas à tirer leur épingle du jeu. De nombreux clins d’œil font référence à la pop culture et aux précédentes aventures de la chauve-souris en collant. Sans aucun doute, Batman possède les meilleures répliques du film. Tout n’est pas drôle et certaines blagues tombent même à plat. On n’atteint pas ici le sommet de "La Grande aventure Lego", en termes de scénario et d’idées originales.

Visuellement, le film oscille entre l’orgie de couleurs et des plans beaucoup plus simples. La lecture des scènes d’action reste assez limpide et on arrive à moins s’y perdre. La BO fait le job avec une mention spéciale pour l’utilisation du thème de Superman et du titre (I just) Died In yours Arms de Cutting Crew.

Au final "Lego Batman le film" reste un bon divertissement pour petits et grands, chacun y trouvant son compte avec cette chauve-souris masquée en brique jaune. Après cette première séquelle, une question se pose : la firme Lego fera-t-elle comme Marvel et DC en dupliquant son catalogue de licences en de nombreux films ? La réponse reste pour l’heure inconnue, mais ces célèbres briques risquent bien d’envahir nos écrans dans les années à venir si la qualité et le public sont au rendez-vous.

Kevin GueydanEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire