Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

SKY CRAWLERS - L'ARMEE DU CIEL

Enfants sans enfance

Dans de mystérieuses contrées, des enfants sont chargés d’assurer la sécurité du pays en pilotant des avions de chasse. Comme pour les adultes, il existe entre eux des rivalités et des semblants de relations intimes…

Mammoru Oshii est surtout connu pour avoir réalisé « Avalon » et « Ghost in the shell ». Après le semi-échec du trop bavard « Innocence » (la suite de « Ghost in the shell »), le voici de retour toujours dans le domaine du film d'animation, avec une histoire troublante d'enfants pilotes de chasse. Dès la scène d'ouverture, bataille en plein ciel entre des engins improbables, aux multiples hélices, il nous scotche au fauteuil, nous assurant d'une oeuvre techniquement remarquable. S'ensuit un générique aérien, dans un ciel embué de nuages blancs, contrastant avec la fumée noire d'un avion abattu précédemment. Et la musique de Kenji Kawaï, magnifique, nous emporte, pour ne plus nous lâcher jusqu'à la fin d'un récit qui transpire la tristesse.

Les prises de vues aériennes sont criantes de réalisme: les textures des montagnes et des forêts contrastent avec l'animation, assez basique de personnages englués dans des considérations d'adultes perturbantes. Ces « kildren », agrégation de « kid » et « children » tiennent malheureusement autant à distance leurs semblables que le spectateur, qui perd peu à peu le fil de leurs malheurs, ceux-ci n'ayant aucun besoin de grandir, car ils vont bientôt mourir. Etrange réflexion sur la non-nécessité de faire partie du monde, ponctué de quelques inversions de clichés bien senties, comme ces touristes anglais qui ne cessent de prendre des photos, devant des pilotes asiatiques peu surpris, « The sky crawlers » est un film où action et émotion se marient à merveille, mais laissent un goût amer en rétine.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire