Banniere Festival Alpe d'huez 2023

MES RENDEZ-VOUS AVEC LEO

Un film de Sophie Hyde

Magistrale Emma Thompson

Désormais veuve, Nancy Stokes, 55 ans, enseignante à la retraite, attend dans une chambre d’hôtel qu’arrive l’escort boy, Leo Grande, dont elle a loué les services. Ayant pris la décision de ne plus jamais simuler un orgasme une fois son mari décédé, elle compte bien sur le jeune homme pour lui faire découvrir de quoi il s’agit. Mais alors que la discussion s’engage entre eux, sa nervosité prend le dessus…

Mes Rendez-vous avec Leo film movie

Avec un sujet plutôt casse gueule, le nouveau film de l’Australienne Sophie Hyde (remarquée pour "52 Tuesdays", puis "Animals") met en scène un duo à la différence d’âge importante, dans les prémisses d’une relation sexuelle qui se fait attendre. "Mes Rendez-vous avec Leo", découvert au dernier Festival de Berlin où il était présenté hors compétition, bénéficie de dialogues ciselés signé Katy Brand, scénariste issue de la comédie de Stand Up. Huis-clos en chambre d’hôtel, qui aurait bien pu être une pièce de théâtre à succès, le film se décompose en quatre actes correspondants aux rencontres entre ces deux êtres, curieux l’un de l’autre, dont a priori l’un est là pour donner, l’autre pour apprendre. Mais les hésitations face à l’acte et la sincérité de leurs échanges vont venir brouiller leur rapport tarifé.

Une fois de plus magistrale, Emma Thompson ("Retour à Howards End", "My Lady", les sagas "Harry Potter" ou "Nanny McPhee") tient clairement le film sur ses épaules. Elle déploie ici toutes les facettes de son talent, en incarnant une femme inquiète, questionnant moralement sa présence et son attitude, dévoilant ses faiblesses mais aussi ses erreurs, avec un recul et une ironie qui lui vont à merveille. Dans ce rôle complexe, l’intelligence et la répartie de la star britannique lui permettent de briller, au travers de répliques ironiques bien senties (telles « il y a des nonnes avec plus d’expérience sexuelle que moi »...), d’habitudes cocasses (voir la description de 31 ans de routine sexuelle avec son mari, ou la liste des expériences qu’elle souhaite avoir semblable à une liste de courses…) et de maladroites bonnes intentions.

Abordant différents aspects délicats de la sexualité féminine, mais aussi le rapport à son corps avec le vieillissement, "Mes Rendez-vous avec Leo" interroge le désir de retrouver un sentiment de jeunesse, affirme la satisfaction sexuelle comme un facteur de pouvoir, et fustige la tendance facile à avoir honte de son corps. La scène finale résone d’ailleurs comme un moment de bravoure pour l’actrice, aussi touchant que militant. Ne donnant jamais dans l’apitoiement ou la leçon de morale, cette comédie culottée constitue également un clair plaidoyer pour la légalisation de la prostitution, et révèle au passage le talent d’acteur du charismatique Daryl McCormack (vu dans "A Good Woman" et dans les saisons 5 et 6 de la série à succès sur la prohibition "Peaky Blinders"), dans un rôle dont la façade s'effrite au fil du récit. Un bel éclat de rires, plein de sensibilité.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire