Parce qu'on en a jamais assez !

HARRY POTTER A L'ECOLE DES SORCIERS

Un film de Chris Columbus

Bourré de bonnes idées

Maltraité par ses parents adoptifs, un jeune garçon reçoit un jour une mystérieuse lettre. Enfermé dans sa chambre, sorte de cagibi situé sous l'escalier, il ne pourra lire celle-ci qu'après moult insistance de la part des hiboux et autres chouettes distributeurs de courrier, qui lui en auront fait parvenir des cargaisons entières, au grand dame de ses indignes logeurs. Il apprendra ainsi qu'il est le fils rescapé de deux sorciers, et qu'il est lui même admis dans une certaine école des sorciers…

Premier film d'une série de 4, voire plus, comme les bouquins, Harry Potter à l'école des sorciers, est en fait l'adaptation de Harry Potter et la pierre philosophale (traduction littérale de l'anglais), celle qui transforme tout métal en or, et assure surtout ici la vie éternelle…

On avouera d'entrée, qu'Harry Potter est avant tout un film pour enfants. Cependant, les nombreuses trouvailles de ce conte (l'invasion de lettres, le chien à trois tête…) et son univers si particulier, lié à la fois à une mythologie médiévale (les dragons, trolls et autres licornes…) et à l'imaginaire enfantin (le serpent qui parle…), font que le film ne manque ni de suspens, ni d'humour.

Ajoutons à cela des décors somptueux et des effets spéciaux extrêmement maîtrisés, et l'on obtient, malgré quelques baisses de rythme dans la seconde partie, un très bon divertissement de fin d'année, dont les 2h30 passent comme une lettre à la poste. Un succès assuré.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire