Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

MADAGASCAR

Un beau bazar, coloré, rythmé et propice aux rires !

Quand un zèbre de zoo de Manhattan décide de quitter sa cage dorée pour rejoindre le Connecticut et ses grandes étendues, il entraîne dans son délire ses amis, le lion, l’hippopotame et la girafe. Mais tout se complique quand nos amis se retrouvent sur un bateau en partance pour l’Afrique et qu’ils échouent par la faute de pingouins militarisés sur l’île de Madagascar…

Par ses personnages, tous plus psychotiques les uns que les autres et dont les tics font avancer l’intrigue, distillant sans arrêt de nombreux gags, ce film est un vrai bazar ! Tous les animaux de ce zoo sont pétris dans les psychoses, de la girafe hypochondriaque au lion narcissique, tout y passe. Et c’est là ou le film réussit, c’est en présentant une belle brochette de personnage tous plus drôles et barrés les uns que les autres (voir les lémuriens qui like to move it move it).

Bien sûr le scénario utilise cette trame pour explorer le retour à la nature d’animaux de foire, d’un retour à la vie sauvage et donc aux instincts primaires qui les font s’opposer dans le monde réel de leur ancêtres. Mais c’est un film d’animation pour enfants et la schizophrénie carnassière du lion ne représente qu’une infime partie du film, où les parodies (discrètes mais efficaces !) enchaînent aux gags nonsensique.

D’autre part l’animation en image de synthèse est parfaitement stylisée afin de laisser par moment un petit goût d’ancienneté dans les décors et les couleurs. Par d’exubérance ni d’effets exceptionnels, tout est là pour servir l’histoire et ses gags. La musique quant à elle suit sans trop de soucis l’histoire et apporte à quelques moments une petite touche rétro et pleine de rythme, qui donne envie de se lever et de se trémousser.

En plus, la réalisation se permet quelques figures de style bien surprenantes au milieu de dialogue savoureux que n’aurait pas renier un Woody Allen au sommet de sa forme. Ces animaux sont drolissimes, mignons et plein de ressources avec une mention particulière aux pingouins, tout autant ingénieux que respectueux de l’ordre militaire.

En fin de compte un très bon film d’animation, sans prétentions et plein de situations et de ressorts comiques colorés. Cela plaira à tous. Un bon film pour commencer l’été.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire