Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

SUPER LION

Vouloir être spécial

Hedvig, jeune fille de 11 ans, gameuse contre l’avis de son père et particulièrement maladroite, rêve de devenir une super héroïne, comme celui-ci. En effet, lorsque son père enfile son costume, il devient Super Lion, le protecteur bien connu de la ville. Mais après avoir accidentellement fait rétrécir au lavage le costume en question, elle se voit obligée de prendre sa place, sous sa supervision protectrice…

Just Super film animation animated feature movie

"Just Super" est le nouveau long métrage de Rasmus A. Sivertsen. Lui qui était spécialisé dans les films d’animation en stop motion, comme les différentes aventures de Solan et Ludvig ("De la neige pour Noël", "La Grande course au fromage" ou "Le Voyage dans la Lune"), et qui s'était essayé à des techniques mixtes avec le récent "Le lion et les 3 Brigands", réalise ici son premier film entièrement en images de synthèses. Démarrant sur les chapeaux de roues avec le sauvetage d’une poussette, où Super Lion (le père de Hedvig, incognito) se déplace comme s’il faisait du « parkour », cet art acrobatique du déplacement en milieu urbain qui consiste à franchir de nombreux obstacles de manière rapide et agile, le ton du métrage est donné côté action.

Adoptant ponctuellement les codes de la BD, pour introduire les personnages, ou pour signifier des mouvements particulièrement fulgurants, le film nous embarque à 100 à l’heure dans d’efficaces courses poursuites, qui charrient un certain suspense. Le personnage d’Hedvig, qui avoue elle-même qu’elle n’est douée qu’en « gaming », « streaming », et pour « faire clic » est plutôt attachant, tout comme sa complicité avec sa grand-mère. Sa rivalité avec un cousin prétentieux qui n’aspire qu’à la célébrité, donne un scénario à la fois lisible et accessible aux plus petits. Mais même les adultes pourront s’amuser des péripéties de cette mini héroïne, notamment face à un lémurien retors et doué pour vous narguer, qui sera l’objet de sa première mission.

L’humour est en tous cas au rendez-vous, séduisant pour les plus petits dans les accidents liés aux différentes missions, plus orienté ados ou adultes dans certains détails (la grand-mère qui joue au poker en pariant… des pilules). Avec un costume qui augmente autant les forces que les faiblesses de celui qui le porte, la morale ne peut être que bienveillante, pour ce long métrage résolument orienté action, qui n’hésite pas à parodier le film d’espions ou celui de champions sportifs (voir le drôle d’entraînement avec le matériel de l’hospice...). Ventant les capacités déjà inhérentes à chacun, "Just Super", vous laisse en tête le refrain entêtant du tube de Bonnie Tyler "Holding Out for a Hero", et la certitude que l’union fait la force.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire