Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

CARTEL

Un film de

Avertissement : passez votre chemin !

Attiré par le danger et l'argent facile, un avocat en droit pénal se lance dans un trafic de drogue à la frontière américano-mexicaine. Il fait alors affaire avec Reiner, amant de la sexy Malkina. Mais avec la disparition de la cargaison, la vie de l'avocat devient un enfer et il se rend compte, trop tard, qu'une seule décision peut avoir des conséquences dramatiques…

Au vu d'un casting plutôt prestigieux – Cameron Diaz, Michael Fassbender, Javier Bardem, Brad Pitt et Penélope Cruz – on s'attendait à mieux. Beaucoup mieux. Le thriller "Cartel" ne brille pas. Pourquoi ? Il n'est pas crédible pour deux pesos : un avocat qui ne se méfie pas et plonge tête baissée dans le trafic de drogue sans penser que ça pourrait mal se passer (quel naïf !), des narcos qui philosophent sur le sens de leur vie et leur tragique destinée (mais bien sûr, et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu...). Et pourtant l'avocat ne manque pas d'avertissements, notamment par Westray (Brad Pitt), le malfrat avec qui il fait affaire.

Avec un polar impliquant des narcos au Mexique, on s'attendait à de beaux paysages ocre du Mexique (quelques plans) et surtout de l'action, des bagarres, des têtes tranchées (parfois)... Ici, ce sont les mots qui prennent le dessus, avec beaucoup de dialogues. En même temps, le scénario est signé par le romancier Cormac McCarthy (auteur de No Country for Old Men, adapté au cinéma par les frères Coen). À dire vrai, en tant que spectateur, on ne voit pas trop où il veut en venir.

Les amateurs apprécieront toutefois les scènes de sexe distillées par-ci par là, en ouverture du film – tant qu'à faire – sous les draps de l'avocat et de sa fiancée, et une autre, très remarquée, de Cameron Diaz qui fait le grand écart, se frottant au pare-brise de la Ferrari jaune canari. Ceci dit, c'est sans doute elle qui sort le mieux son épingle du jeu en interprétant brillamment la sournoise et féline Malkina. Les autres personnages font bien pâle figure par rapport à elle. Surtout celui campé par Penélope Cruz, quasi insipide.

Un conseil : si vous voulez voir un film sur les cartels de la drogue, fuyez celui-ci et revoyez plutôt le superbe "Traffic" de Steven Soderbergh.

Alexandra TrepardouxEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire