Bannière Festival d'Annecy 2019

BIG FISH

Un film de Tim Burton

Un hommage à une vie riche et généreuse, sous la forme d'une fable qui vous emporte, et vous arrache le cœur : le dernier chef d'œuvre de Tim Burton

Alors qu'il s'est fâché deux ans auparavant avec son père (Albert Finney), William (Billy Crudup) retourne au chevet de celui-ci alors qu'il semble vivre ses dernières heures. Entre les histoires enjolivées que celui-ci racontait sur sa formidable vie et la réalité, son fils va essayé de discerner le vrai de ce qu'il croit être faux…

Tim Burton a toujours été un formidable conteur, au travers de ses films les plus personnels en tout cas. Après la solitude et la différence, au travers du surprenant " Edward au mains d'argent ", après l'amour du cinéma au travers du singulier " Ed Wood ", le voici aux prises avec l'amour filial et les choses de la vie. Car c'est un peu à une comédie romantique, matinée de fantasmagorie qu'il nous convie.

En positionnant son héros (Albert Finney ou Edward Mac Greggor pour sa jeunesse) en affabulateur permanent, il sème le trouble dans la tête du spectateur, partagé comme le fils, entre la magie et la générosité de ses fables, et l'incroyable prétention de certains récits. Car l'autosatisfaction caractérise aussi ce personnage qu'on qualifierait aisément de menteur ou de mythomane. Mais dans les yeux de sa femme et ceux de Tim Burton, c'est forcément le geste qui compte.

Et les géants rencontrés, les sorcières dans l'œil desquels on voit sa propre mort, ou les poissons géants qui volent les bagues de fiançailles, tous ne sont que des symboles d'une vie bien remplie, où la moindre rencontre est une aventure, mais où la nécessité d'aller de l'avant est le moteur de la vie. Cette existence qui fait une pause lorsque l'on rencontre l'amour de sa vie. Cette vibration qui ne s'arrêtera que le jour de sa mort, dont il s'agit de faire aussi une belle histoire, à l'image d'un passé glorieux et habité.

Toute cette richesse intérieure transparaît merveilleusement au travers des multiples personnages que Burton a mis sur le chemin de son homme d'exception, qu'il s'agisse des monstres de foire, ou des habitants d'un village idéal. Et le secret d'une relation familiale harmonieuse, est là, caché quelque part, entre une écoute attentive de l'autre et un effort de compréhension de l'autre. Tim Burton jette sur la famille et sur le couple, le plus tendre des regards, qui saura forcément vous toucher… au cœur.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire