Carlos Saura

Réalisateur

Né le 4 Janvier 1932 à Huesca, Carlos Saura a toujours baigné dans le monde de l’art. Issu d’une famille d’artistes, il s’oriente très tôt vers la photographie et finit par en faire son métier. A l’âge de 20 ans, il s’intéresse de plus près à l’univers du cinéma et décide d’entrer à l’institut de recherches et d'études cinématographiques de Madrid. Il obtient son diplôme en 1957 et enseigne dans l’école jusqu’en 1963.

Ses premiers films, "La Tarde del domingo" (1957), "Cuenca"(1958), "Los Golfos" (1960), lui valent des heurts avec le régime de Franco qui ne voit pas d’un très bon œil les oeuvres du réalisateur. Pour cause, Carlos Saura aborde des thèmes qui dérangent, notamment en parlant des marginaux… Un acte lui vaudra d'être censuré. Pour échapper aux franquistes, il utilise le symbolisme pour critiquer la société espagnole de l’époque : la famille bourgeoise, l’église, l’armée et les humiliations subis par les habitants. Des critiques que l’on observe à travers « Le Jardin des délices » (1970), ou dans « Anna et les loups » (1972) et encore dans « La Cousine Angelique » (1973).

En 1976, il s’impose avec « Cría cuervos » en recevant le grand prix du jury au festival de Cannes. Oeuvre la plus connue dans la filmographie de Carlos Saura, « Cria Cuervos » reprend l'un des thèmes phares du réalisateur : le rapport de l'enfant à l'adulte. Dans les années 80, après la mort de Franco, Carlos Saura change progressivement de sujets pour ses films. Il mêle ainsi le cinéma à la musique et à la danse notamment dans « Carmen » (1983), dans « El Amor brujo » (1986) puis dans « Flamenco » et « Tango » (1998).

En 2005, il met en scène « Le 7ème jour », une histoire de vengeance sur fond de tragédie familiale, avec Victoria Abril et José Garcia. Finalement, Carlos Saura retravaillera quelques années plus tard sur le thème de la musique en réalisant « Fados » puis « Don Giovanni, naissance d'un opéra » (2010).

En 2011, le réalisateur réapparaît avec « Flamenco Flamenco », une œuvre qui rassemble les plus grands artistes espagnols du flamenco comme Paco de Lucia, Sara baras, Miguel Poveda… Avec ce nouveau film, Carlos Saura montre qu’il est encore aujourd'hui l'une des plus grandes figures de l'histoire du cinéma espagnol.

Le saviez-vous ?
Carlos Saura a longtemps été le compagnon de la fille de Charlie Chaplin, Géraldine. L’actrice avait tourné à plusieurs reprises pour le réalisateur, notamment pour Cria Cuervos.

Filmographie :
1957: La Tarde del domingo
1960 : Los Golfos
1964 : Llanto por un bandido
1966 : La Caza
1969 : La Madriguera
1970 : Le Jardin des délices
1972 : Anna et les loups
1973 : La Cousine Angelique
1976 : Cría cuervos
1977 : Elisa, mon amour
1978 : Les Yeux bandés
1981 : Noces de sang
1982 : Antonieta
1983 : Carmen
1989 : La Noche oscura
1990 : ¡Ay, Carmela!
1992 : Marathon
1992 : Sevillanas
1993 : ¡Dispara!
1995 : Flamenco
1996 : Taxi de noche
1998 : Tango
1999 : Goya à Bordeaux
2001 : Buñuel et la Table du Roi Salomon
2002 : Salomé
2005 : Le Septième Jour
2008 : Fados
2010 : Don Giovanni, naissance d'un opéra
2011 : Flamenco, Flamenco

Coralie Agnimel Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A RÉALISÉ