Banniere Festival de Venise 2022 ( Mostra del Cinema de Venezia 2022

NEWS

Festival

Festival de Venise 2022 : la culture de la peur dans "White Noise", intense film d’ouverture

2 septembre 2022
Festival de Venise 2022 impression 01 White noise
© Netflix 2022, Fourni par la Biennale de Venise

Compétition
WHITE NOISE
de Noah Baumbach
avec Adam Driver, Greta Gerwig, Don Cheadle, Raffey Cassidy, Sam Nivola, May Nivola, Jodie Turner-Smith, André L. Benjamin, Lars Eidinger...

Notre première impression sur le film :

C’est donc avec une production Netflix que le festival de Venise 2022 s’est ouvert hier soir en présence du réalisateur Noah Baumbach et de son duo vedette Adam Driver et Greta Gerwig. Ce fut l’occasion pour Arnaud Desplechin de rendre hommage à celle qui recevait un lion d’or pour l’ensemble de sa carrière, Catherine Deneuve, avant que les spectateurs ne découvrent l’intense nouveau long-métrage de Noah Baumbach ("Marriage Story", "Les Berkman se séparent") présenté en compétition. Débutant sur un cours de cinéma montrant différents crashs, de voitures, camions, avions, de plus en plus imposants, le film dénonce la culture de la peur et celle de la catastrophe ou la crise permanente, devenu un sujet de divertissement, au travers des films comme de l’info en direct.

Derrière la façade d'une famille heureuse avec quatre enfants, deux ados et deux plus petits, se cache à la fois le mystère des cachets inconnus que prend la mère et des conséquences d’une explosion de produits chimiques à proximité de leur ville, dont les retombées semblent aléatoires. Transformant les familles du coin en une sorte de migrants ont leur propre pays, le scénario revient avec un humour assez noir sur la perte de l’innocence et de l’optimisme de toute une société. Greta Gerwig (déjà dans "Frances Ha" du même auteur) est méconnaissable avec sa coupe blonde frisée, tandis qu’Adam Driver impressionne avec ses analyses ramenant tout au totalitarisme. Reste une œuvre foisonnante, qui allie suspense ironie et politique, fustigeant le bonheur de façade baigné d'opulence et de consommation.

Voir la bande annonce de "White Noise" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :