Banniere_Festival_Lumiere_2020

THE OLD GUARD

Avec armes, haine et violence, mais sans originalité !

Une bande de mercenaires immortels se bat depuis des siècles, dans l’ombre, pour sauver les Humains. Mais lorsqu’ils tombent dans un piège, Andy et sa bande n’ont plus qu’un seul objectif : trouver les commanditaires…

Sortie le 10 juillet 2020 sur Netflix

Charlize Theron est-elle la nouvelle Liam Neeson ? Suivant une trajectoire similaire, consistant à casser des gueules à partir de 40 ans dans des productions à gros budget, l’actrice sud-africaine s’en donne en tout cas à cœur joie dans "The Old Guard", une adaptation de comics suivant une bande de mercenaires immortels. Elle interprète Andy, la cheffe de ce groupe que même les rafales de balles ne peuvent faire tomber. Et dès les premières minutes, le spectateur pourra en témoigner quand les personnages tombent dans un guet-apens, le reste de l’intrigue les observant essayer de retrouver les commanditaires de cette tentative de mise à mort.

Intéressant dans sa remise en question des codes du genre, en affichant une féminité sans sexualisation, une masculinité pas nécessairement testostéronée et assumant une romance homosexuelle, le film convainc beaucoup moins dans le déroulé de son action, se contentant d’enchaîner banalement les séquences de baston. Débutant comme un récit guerrier dans le désert, le métrage évolue vers un thriller maladroit contre les laboratoires pharmaceutiques, oubliant totalement d’étoffer les personnalités des protagonistes, la plupart étant défini par un seul trait grossier.

Trop lisible, et sans véritable originalité, cet actionner a beau mêler différentes temporalités pour donner une impression de complexité, les limites de son scénario apparaissent rapidement, le grand dessein étant surtout de poser les fondations de ce qui pourra devenir une saga Netflix. Avec ses rebondissements prévisibles et ses dialogues pas toujours aiguisés, "The Old Guard" est loin de la qualité de certains autres « Charlize badass Theron movies », "Mad Max: Fury Road" et "Atomic Blonde" en tête. On espère alors que la suite sera plus réussie, ce qui ne devrait pas être un défi insurmontable, d’autant plus avec le dénouement et la scène post-générique, porteurs d’espoirs qualitatifs.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire