Bannière Festival de Berlin - Berlinale 2020

RUSH HOUR 3

Un film de Ron Howard et Brett Ratner

Hors limite 3

Alors que l'ambassadeur de chine est victime d'une tentative de meurtre, l'inspecteur Han et son acolyte, le déluré Carter, se rendent en France dénouer les ficelles du complot , avec tout le décalage culturel que cela comprend...

Ce troisième film continue d'explorer le concept « deux flics différents dans un milieu encore plus différent » et de les confronter à leur propres préjugés. Mais voilà, ceux des scénaristes étant plus nombreux, on se retrouve avec un film navrant, plein de bêtises et d'ennui:D'un côté le manque évident d'idées concernant le scénario, les obligent à forcer le trait sur la nouvelle cible à la mode, les français, mais de la manière la plus caricaturale qu'il soit. Les français, sont tour à tour, couards, obsédés et psychopathes, le film ne proposant aucun des moments drôles qu'il est sensé apporter, à l'exception de cet interrogatoire d'un gangster parisien parlant en verlan et qui est traduit par une bonne soeur très austère.

Les deux héros traversent le métrage à la vitesse d'un cheval au galop, laissant tout de même quelques minutes à Chris Tucker pour inonder l'écran de grimaces affreuses, alors que Jacky Chan réalise une ou deux galipettes, des plus simplistes (dur dur pour le fan de base!). Et puis du côté des seconds rôles , c'est la débâcle la plus totale, la palme revenant à Yvan Attal en chauffeur de taxi, oscillant entre un anti-américanisme primaire et une conversion prônant la violence gratuite ! On pourrait parler de la réalisation qui n'apporte rien et qui ne rattrape rien, le 3 ne devant pas être le bon numéro pour Brett Ratner,récidivant après son échec sur les « X-Men 3 ».

En fin de compte, mieux vaut se refaire en DVD les classiques de Jacky Chan qui sortent actuellement (« Police story », « Opération Condor », « Le marin des mers de Chine »). Si ce film était un testament, Jacky Chan serait mort, mais voilà, une mauvaise nouvelle s'accompagnant toujours d'une bonne, il a annoncé son retour derrière la caméra pour la suite d'Opération Condor, un de ses meilleurs films. Youpi !

P.S: Il est très dur pour moi de noter un film Chan de telle manière.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire