Parce qu'on en a jamais assez !

PITCH PERFECT 2

Un film de Elizabeth Banks

Un poil décevant mais toujours aussi divertissant

Les Bellas étaient devenues des légendes, enchaînant les titres. Mais ça c’était avant une terrible prestation devant le Président des États-Unis qui leur vaudra d’être radiées des compétitions de chant a capella. Une seule solution pour redorer leur blason : remporter les championnats du monde. Sauf que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire…

Lorsqu’un petit film que personne n’attendait devient un succès-surprise, forcément, une suite n’est jamais bien loin. Avec "Pitch Perfect" (The Hit Girls en version française, allez-savoir pourquoi), le chant a capella était redevenu à la mode, le film dépoussiérant la série "Glee" et explosant le box-office. Deux ans plus tard, revoilà les Bellas, toujours aussi délurées et loufoques, prêtes à tout pour redorer leur blason. Car une catastrophe s’est produite durant une prestation devant Barack Obama himself, et voilà le groupe de filles interdit de toute compétition. Leur seule chance de s’en sortir : remporter les championnats du monde, rien que ça…

Dans cette suite, on retrouve les mêmes ingrédients qui avaient fait la saveur du premier : des chansons entêtantes, un univers adolescent décalé, des personnalités hautes en couleur et un humour ravageur. Certaines filles prennent clairement de l’importance, Amy (Rebel Wilson) surtout, tandis que les garçons s’effacent et que d’autres jeunes femmes sont relayées à l’arrière plan (dont le personnage de Lilly Okanakamura et ses punchlines décapantes). Les protagonistes sont toujours plongés dans les mêmes tourments, notamment Beca ballotée entre sa réussite professionnelle et sa solidarité vis-à-vis de ses amis, et les nouvelles intrigues ne sont que le prolongement de celles initiées précédemment.

Mais ce second opus (de ce qui est déjà annoncé comme une trilogie) demeure sympathique et divertissant, aussi caustique que nostalgique, avec son lot prévu de séquences désopilantes. Entre deux mélodies, les personnages distillent des répliques bien senties qui font de cette comédie musicale une véritable comédie. On regrettera cependant quelque peu de ne pas retrouver la magie du premier. Notamment, parce que les scénaristes ont voulu jouer sur la nouvelle notoriété de Rebel Wilson, délaissant trop d’autres membres du groupe, mais surtout parce que les prestations musicales sont moins époustouflantes que jadis.

Si le passage d’Elizabeth Banks derrière la caméra est totalement anecdotique de par son absence totale d’influence sur la mise en scène, le métrage retrouve de sa superbe dès qu’il essaye de se démarquer du premier, lorsqu’il tente de nouvelles vannes et des gags inédits. Et à ce titre, l’attitude de Beca (l’excellente Anna Kendrick) face au groupe allemand Das Sound Machine et sa belle chanteuse est particulièrement drôle.

Fun et pop, "Pitch perfect 2" essaye probablement trop de copier son aîné, mais l’énergie débordante de l’ensemble est tellement communicative qu’on ne peut que ressortir le sourire aux lèvres et les zygomatiques détendus. Pour la suite, on espère toutefois que les scénaristes seront exploiter les pistes offertes par la nouvelle venue, Hailee Steinfeld, et ne pas trop se limiter à un one woman show de Rebel Wilson. Car c’est bien l’union de cette équipe qui fait leur force.

Christophe BrangeEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire