Parce qu'on en a jamais assez !

ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE

Un film de Pascal Elbé

De jolis rôles féminins comme entourage

Antoine, la cinquantaine semble n’entend pas sa copine partir, pas plus qu’il n’entend la sonnerie de son réveil, au grand désespoir de sa voisine, Claire, installée provisoirement avec sa fille chez sa sœur Léna. Il n’entend pas non plus les questions de ses élèves, répondant toujours à côté. Il va devoir admettre l’évidence : il a perdu en audition. Mais de là à sortir du déni vis à vis des autres, il y a plus qu’un pas…

On est fait pour s'entendre film movie

Lui-même malentendant et discrètement appareillé, Pascal Elbé a décidé de mettre en scène les situations incongrues et souvent comiques, dans lesquels lui ou d’autres, ont pu se trouver du fait de leur déficit auditif. Des anecdotes qu’il a soigneusement éparpillé au fil d’un véritable scénario en forme de comédie romantique, la surdité naissante de son personnage étant l’occasion d’une rencontre improbable, celle d’un homme qui met la musique à fond et d’une veuve en quête de calme (Sandrine Kiberlain, parfaitement à l’aise), dont la fille, muette depuis la disparition de son père, servira d’intermédiaire.

S’amusant des quiproquos lors d’une scène de repas croustillante, magnifiant quelques moments en apparence simple (le bruit de la pluie, ou de la mer…), il fait passer son personnage par toutes les étapes jusqu’à l’acceptation. Après avoir réalisé "Tête de Turc" et "Je compte sur vous", l'acteur de "Père et fils", "3 Amis" ou encore "Le Fils de l'autre", dédramatise en douceur le handicap, et s’offre quelques seconds rôles délicieux (Boujenah en médecin dépressif) et principalement féminins : Emmanuelle Devos comme sœur, Valérie Donzelli en voisine joviale, Marthe Villalonga en mère dépendante, Claudia Tagbo en collègue un rien nerveuse. Une belle brochette qui vaut à elle seule le détour.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire