Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

LA NUIT AU MUSÉE – LE SECRET DES PHARAONS

Un film de Shawn Levy

Agaçant

Alors que la tablette d'Ahkmenrah, vestige égyptien, se détériore de jour en jour, victime d'un étrange phénomène de corrosion, son évolution semble avoir un étrange rôle sur les créatures du musée qui prennent vie chaque nuit. Un phénomène qui va pousser Larry, gardien de nuit mais aussi responsable des « effets spéciaux » d'un désormais célèbre spectacle nocturne, à partir chercher une solution du côté de Londres et du British Museum...

Ne cherchez pas la moindre cohérence dans ce troisième volet de « La nuit au musée », ni un quelconque scénario, il n'y en a pas. Tout est résumé dans le synopsis et l'intrigante scène d'ouverture à la manière d'un Indiana Jones vite reléguée aux oubliettes, pour servir l'unique représentation publicitaire d'un musée mythique - le British Muséum - au travers d'une série de gags plus ou moins pas drôles. Si vous espériez de grandes aventures, vous sortirez de la salle en vous demandant seulement si l'épisode quatre fera l'objet d'un partenariat avec le musée du Quai Branly ou plutôt avec le fraîchement inauguré Musée Confluence.

Il faut dire que le ratage est de taille, aussi bien dans l'enchaînement des situations (on se demande pourquoi le phénomène qui arrive ici a bien pu attendre la fin de deux épisodes pour se déclencher... et comment nos héros en déduisent sa nature en seulement quelques secondes...) que dans l'introduction des nouveaux personnages secondaires (l'envahissante gardienne du musée anglais est particulièrement agaçante de ridicule...). Finalement hormis le supposé frère de Cro-Magnon de Ben Stiller et ses pitreries, et le chevalier Lancelot et sa propension aux longues tirades, il n'y a ici pas grand chose à sauver. Atterrant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire