Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

MONSTRES ET CIE

Un film de Pete Docter

Amusant

Les monstres cachés dans les placards des enfants, ne sont en fait que les employés d’une usine du pays des monstres, chargés de collecter les cris de terreur, source d’énergie. Par mégarde, une enfant, considérée comme toxique, passe de l’autre côté de sa porte…

On peut toujours saluer les performances techniques des films des studios Pixar. S'ils ont réussit à donner ici consistance à de la fourrure, comme ils le clament dans toutes leurs interviews, il me semble que le Shrek de Dreamworks n'en était pas très loin, avec les poils de leur âne. Passons sur la polémique.

C'est comme toujours le scénario, ou tout au moins son idée de base (voire ici le résumé ci-dessus) qui fait l'intérêt principal de ces films en images de synthèse. Oui, mais ici, on lorgne quand même un peu trop du côté de Toy Story, notamment dans les scènes de poursuites ou de clownerie. Heureusement l'émotion est souvent présente, au travers des regards de Bou ou du monstre à poils bleus (Sully), et la boule verte opère une intrigante fascination sur le spectateur, de part ses mimiques de bouche ultra expressives.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire