Parce qu'on en a jamais assez !

IRENE

Une sympathique comédie sur le célibat

Irène a trente ans. Elle fête l'événement, seule, avec ses parents, qui forcément se demandent pour quelle obscure raison elle n'a toujours pas d'homme dans sa vie. De quoi prendre en main ses relations ?...

Re-voici pour la troisième semaine consécutive, Cécile de France, dans un nouveau film à l'affiche. Après 'L'auberge espagnole' le 19 juin, et avant 'A+Pollux' le 03 juillet, la comédienne est toujours aussi surprenante et rayonnante. Elle passe élégamment de la lesbienne garçonne revendiquée, à la fille légèrement rebelle, en passant ici par la coincée BCBG, célibataire endurcie malgré elle. De maladresses en réussites étranges, on suit avec plaisir sa composition de bougonne et maniaque jeune femme, qui a du mal à regarder autour d'elle.

Le scénario, toujours léger, offre trois personnages en or, à des filles différentes, sans être caricaturales. Parmi les copines d'Irène, l'une joue les objets sexuels, et l'autre joue à prétendre l'hégémonie du célibat, parfait et naturel état de la femme. Côté garçons, on retrouve Olivier Sitruk et Bruno Putzulu (à nouveau réunis après 'L'appât' de Tavernier), dans deux rôles opposés, celui du bellâtre pas si vachard et celui du gentil qui passe inaperçu. D'engueulades en désespérances, de tentatives en ratages, l'amour sera au rendez-vous, et espérons-le les spectateurs aussi.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire