Parce qu'on en a jamais assez !

LES INDESTRUCTIBLES

Un film de
Avec

Un film qui carbure au super….

Le dernier PIXAR permet de se rendre compte à quel point ces gens sont créatifs et passionnés par leur travail. Car ce film avant d'être une excellente comédie en image de synthèse (ce qui signifie que tout est autorisé) est avant tout une déclaration d'amour à un genre : le comic et à ses principales figures, les super héros. Tous concourent à retrouver l'esprit du GOLDEN AGE, celui des années 50 et 60 où les super héros sauveur du monde et figure de proue de l'idéal américain déferlaient sur les étales.

Et le film reprend à la lettre tous les traits principaux de ces icônes, et aussi un des plus grands challenge jamais rencontré : Vivre normalement en étant caché dans la société. De ce fait découle la première partie du film, hilarante une fois de plus, où les travers d'une famille américaine sont compliqués par les pouvoirs des parents et des enfants. Tous y passent, des chamailleries entre les enfants, aux bêtises effectuées à l'école, mais toujours avec le brio et l'inventivité propre au studio PIXAR.

Mais ce rythme de vie rend nostalgique un père de famille, alors que la société comme il le souligne « n'arrête pas de trouver des moyens de célébrer la médiocrité mais quand quelqu'un est réellement exceptionnel… ». C'est pourquoi il accepte avec enthousiasme une mission secrète sur une île cachée en retrouvant ses actions d'antan dans des scènes d'aventures pleines de couleurs et d'inventivité.

Car un autre très grand point positif de ce film est d'offrir des décors multiples à travers le globe et tous autant réussi les uns que les autres. A chaque fois les scénaristes les utilisent magnifiquement bien pour accompagner les exploits des personnages. La seconde partie du film est d'ailleurs rythmée par les exploits et les pouvoirs de cette famille indestructible, moralement et physiquement.

Enfin il faut souligner le travail effectué sur les seconds rôles, hilarants, comme ce petit bout de femme illustre costumière des super héros, qui en profite au passage pour égratigner les autres Tops de nos jours, les tops modèles. En fin de compte un film éblouissant par sa qualité graphique, technique et scénaristique, où la nostalgie côtoie l'action et où le plaisir des grands et des petits se complètera à travers des personnages haut en couleurs.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire