Banniere_Festival_Lumiere_2020

LE HÉROS DE LA FAMILLE

Un film de Thierry Klifa

Une comédie glamour et mystérieuse

A l’occasion d’une succession dont l’enjeu principal est un cabaret, Le Perroquet Bleu, les membres d’une famille éclatée se retrouvent, malgré eux, à Nice…

Après « Une vie à t’attendre », voici le deuxième film de Thierry Klifa, et déjà un casting époustouflant ! On notera surtout une Emmanuelle Béart sublime en chanteuse des années 60, et une Catherine Deneuve parfaite en femme chic et distante. Sans compter quelques surprises, comme Claude Brasseur en travesti, Gérard Lanvin en magicien maladroit ; et la présence de Pierrick Lilliu, chanteur issu de La Nouvelle Star, qui s’en sort plutôt bien dans son rôle de jeune homosexuel.

Tous ces personnages aux caractères très différents, se retrouvent en confrontation, et ce dans un lieu très glamour, univers de strass et paillettes : le Perroquet Bleu, cabaret aux nuits magiques. Magiques par ses décors de lumières, sa chanteuse jazzy, ses tours de magie, ses danseuses crazy (menées d’une main de fer par Valérie Lemercier !)… Et cette ambiance mystérieuse et intime met le spectateur sur un petit nuage…

Dans ce monde d’apparence, le thème de la famille sera largement abordé, avec ses règlements de compte, ses secrets, où parents, anciens amours et amis ne s’assument plus vraiment. Par quelques touches de drôlerie, la tragédie familiale s’assimile à une comédie burlesque. On passe d’une situation qui nous amuse, nous fait rire, à un soudain élan d’émotion. « Le héros de la famille » garde finalement un ton léger, et s’avère très distrayant. Une histoire pleine de secret, de rebondissements…

Cédric MayenEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire