Bagniere comedies_confinement-04

LE FILS À JO

Transmission d'une passion

Tom, 13ans, descendant d’une lignée de champions de rugby, vit paisiblement dans un village du Tarn. Jo Carnavaro, veuf, s’occupe de son fils Tom, et espère qu’il aura la fibre du ballon ovale. Il a pour cela la ferme volonté de créer une équipe de rugby pour son fils sans l’accord du village, ni celui de son propre fils…

Philippe Guillard, ex-rugbyman, réalise ici un film à la fois tendre et drôle, traitant de paternité, de fraternité, et d’amitié. Un bon moment de cinéma se déroule sous nos yeux de spectateur, sous forme de comédie. Seule une mise en scène parfois un peu lourde est à signaler, sans pour autant faire que cette histoire familiale simple dans le pays du sud-ouest tombe dans les clichés.

Gérard Lanvin entraine son équipe de sportifs, battants, son personnage recommençant sa vie, en la considérant sous un autre angle, ceci grâce à l’évolution de sa progéniture. Quant à Vincent Moscato, dans son rôle de Pompon le simplet du village, il s'avère touchant tant par sa naïveté que par sa sincérité. En bref, un agréable premier film, qui n'a cependant rien d'un chef d’œuvre.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire