Parce qu'on en a jamais assez !

DEBOUT LES FEMMES !

Rester debout et à l’écoute, malgré tout

François Ruffin et Bruno Bonnell, deux députés de bords différents, doivent collaborer pour rédiger un rapport sur les « métiers du lien ». Ils partent à la rencontre de la population concernée, très majoritairement féminine. Les deux hommes sont ainsi témoins de la précarité de ces travailleuses et des nombreuses difficultés qu’elles rencontrent…

Debout les femmes ! film documentaire documentary movie

Quelle que soit sa propre opinion politique, on doit reconnaître à François Ruffin une forme de constance, d’opiniâtreté et d’iconoclasme. Devenu une quasi star politique avant même d’être élu député grâce à son documentaire satirique "Merci Patron !" (lauréat d’un César en 2017), il a déjà, depuis le début de son mandat parlementaire, coréalisé avec Gilles Perret deux autres documentaires engagés. Après "J'veux du soleil !" consacré au mouvement des Gilets Jaunes, voici donc "Debout les femmes !" sur les travailleuses précaires des « métiers du lien ». Hormis leur évidente orientation idéologique, notons que des points communs formels entre les trois films, en apparence anecdotiques, en disent long sur le ton et la ténacité de Ruffin : des titres assortis de points d’exclamation (comme des poings sur la table), tous empruntés à des chansons que l’on entend à chaque fois en fin de métrage. Dans le cas présent, la référence à l’"Hymne du MLF" annonce explicitement une orientation féministe dans le combat politico-cinématographique du duo Ruffin-Perret.

D’un point de vue purement cinématographique, avouons que ce nouveau documentaire est un peu décevant, avec un côté cumulatif et répétitif, notamment durant sa première moitié, qui ne permet pas de bénéficier d’un rythme aussi enthousiasmant que pour "J'veux du soleil !" par exemple. Le tout reste heureusement sauvé par quelques moments plus inspirés, comme le recours ponctuel au montage parallèle ou la malicieuse mise en scène finale. Évidemment le fond du propos et la personnalité des protagonistes aident beaucoup à rendre le film plus palpitant que sa forme ! Finalement, "Debout les femmes !" est un peu comme "La Sociale", l’indispensable documentaire que Gilles Perret a consacré à la Sécurité sociale : si la structure n’est pas toujours au top, le message est suffisamment important pour que l’on pardonne les coups de mou formels.

On tomberait presque dans la lapalissade si on soulignait à quel point ce film rend hommage aux travailleuses précaires que sont les auxiliaires de vie sociale (AVS), les accompagnantes d’enfants en situation de handicap (AESH) et autres femmes de ménage. "Debout les femmes !" mérite donc a minima des applaudissements pour sa capacité à leur donner parole et dignité. Il souligne la grande valeur de leurs tâches et insiste justement sur la nécessité d’une meilleure reconnaissance.

Inévitablement, ce film est politique, et on ne saurait oublier que Ruffin fait la promotion de ses idées par l’intermédiaire de cette entreprise filmique. Ceci dit, ce documentaire s’avère en partie surprenant. Certes, il donne une image désespérante de l’Assemblée quand il évoque les rejets systématiques des amendements proposées par Ruffin. Mais il offre aussi un regard plus positif, en montrant le travail de terrain du duo formé par François Ruffin (député La France insoumise) et Bruno Bonnell (La République en marche). Ce binôme étonne d’autant plus qu’il surprend les intéressés eux-mêmes ! À travers des rencontres qui les poussent à être plus proches du concret que des idéologies parfois déconnectées du réel, ils se découvrent aussi l’un l’autre, au point de partager des constats et des combats. Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que Ruffin face de l’ombre à Bonnell et qu’il se plaise à la ridiculiser, ce dernier parvient à exister aussi, et les deux réalisateurs lui accordent une place touchante dans leur démarche politico-filmique, au point de le citer dans le générique presqu’au même niveau qu’eux-mêmes en tant qu’auteurs (ce qui est loin d’être un détail). Si le sujet principal de "Debout les femmes !" est un combat légitime pour la reconnaissance des travailleuses précaires, le film trouve peut-être plus d’originalité dans cet inattendu et profond respect que l’on ressent entre les deux députés. En parallèle des diverses leçons de vie que nous montre ce documentaire, il y a là une grande leçon politique : oui, il est possible d’être à l’écoute de l’autre et de s’accorder, même quand nos idées semblent divergentes voire incompatibles.

Raphaël JullienEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire