Parce qu'on en a jamais assez !

COLLATERAL

Un film de

Une nuit mouvementée dans le L.A. vu par le réalisateur de Heat

Un chauffeur de taxi (Jamie Foxx), qui rêve de monter sa propre affaire de transport en limousine, dépose une femme procureur à son bureau. Monte alors un client (Tom Cruise), qui lui propose de l'engager pour la soirée entière, pour un parcours comprenant cinq arrêts. Lors de la première étape, un homme atterri sur le toit du taxi, défenestré…

Après Heat (et Révélations), Michael Mann nous offre une nouvelle vision personnelle de Los Angeles. Filmé de nuit, presque entièrement en extérieurs, son film ne pénètre que dans quelques lieux couverts, lieux branchés, aux couleurs électriques, au bruit envahissant, contrastant avec les ruelles désertes et les rues se vidant de manière progressive. L'image vidéo, peu engageant au début, contribue à magnifier le côté étincelant de cette cité des anges aux milles néons. Les couleurs sont chaudes et offrent un formidable contraste avec l'action.

Le brillant scénario de Collateral nous permet de découvrir un Tom Cruise imposant comme jamais, dont la placidité s'estompe peu à peu au contact de ce chauffeur de taxi qui ignore sa force. Mis en situation de tension extrême, il sera capable de maîtriser ses émotions, et de surpasser ses propres ressources. Et Jamie Foxx, véritable révélation du film, s'avère un partenaire crédible et percutant, dans ce suspens haletant tout droit sorti des cauchemars urbains dont Michael Mann a le secret.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire