Parce qu'on en a jamais assez !

LE CŒUR DES HOMMES 2

Un film de Marc Esposito

Le cœur des hommes mais aussi celui des femmes

Les amours, les joies et les peines des hommes: 2e épisode! Plus amis que jamais, Antoine, Jeff, Alex et Marc vont de nouveau devoir se serrer les coudes face aux dures réalités de la vie. Leur cœur va être mis à rude épreuve. Et tout ça, à cause des femmes...

Attention, les revoilà! La bande à Esposito est de retour pour un nouvel opus du « Cœur des hommes » (le dernier selon les dires du réalisateur). Jeff (Gérard Darmon), Antoine (Bernard Campan), Manu (Jean-Pierre Darroussin) et Alex (Marc Lavoine) reprennent vie à travers des histoires de problèmes de couple, de découvertes amoureuses et de démêlés avec leur(s) femme(s). Autrement dit à travers ce qui les touche en plein cœur !

Le rire et la bonne humeur sont toujours les principaux atouts de cette tranche de vie à la française, en témoigne la première scène du film où nos quatre amis, quatre ans après leur première aventure, sont hilares autour de la piscine où nous les avions laissés! Et pendant tout le film, gags, gaffes et baffes vont se succéder pour notre plus grand plaisir. Car leur entrain est communicatif et on se plaît à suivre leur belle amitié « entre potes » alors que notre société actuelle semble davantage se complaire dans l’insociabilité narcissique.

Quel bonheur de faire partie de ce cercle intime ! En effet, si la formule marche aussi bien c’est aussi parce qu’on a l’impression de faire partie de ce groupe solidaire et soudé. On est témoin de leurs aventures, de leurs problèmes mais aussi de leurs joies et de leurs bonheurs.

Ce deuxième opus fonctionne à ce niveau encore mieux que le premier. Peut-être cela est-il dû au fait que les problèmes abordés et la manière dont ils sont traités touchent davantage le public. Antoine découvre l’Amour dans les bras d’une délicieuse inconnue. Jeff vit à fond son histoire d’amour avec la jeune Elsa. Manu cache un terrible secret qui le ronge et le ravage. Marc, enfin, cherche à tout prix à reconquérir Nanou qui se sépare de lui après avoir découvert le salaud de mari-trompeur qu’il était. 1 h 55 permettent de savamment décortiquer les pans de vie de chaque personnage du film.

Cependant, tout n’est pas parfait de bout en bout, un peu à l’image de la vie des personnages! On peut déplorer que certaines situations soient parfois tirées par les cheveux et qu’elles tirent le film vers le bas (surtout pour l’histoire entre Manu et Nanou). En outre, certaines interprétations ne sont pas au niveau (surtout chez les jeunes acteurs). Mais, force est de reconnaître que d’autres scènes sont bourrées d’émotion (voir à ce sujet Darroussin fondre en sanglots) et que les comédiens principaux sont tous parfaits, Esposito nous honorant en plus de sept rôles féminins magistraux, parmi lesquels on citera l’excellence des deux Valérie : Kaprisky et Stroh qui enchantent le film à chacune de leur apparition.

Pour ce nouveau film, il s’agit donc des cœurs des Hommes et des Femmes dont nous parle Esposito. Une jolie suite qui répond en plus au concept égalitaire de la parité!

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire