Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

BALLE PERDUE

Un film de Guillaume Pierret

Action made in France

Lino est un mécanicien de génie, il a réussi à traverser quatre murs de béton avec une Clio ! Charas, le chef d’une brigade anti go-fast, voit en lui la fin de leurs années de misère dans des voitures pourries qui se font clouer sur place par les transporteurs de drogues. Ils commencent à collaborer, presque à devenir amis. Mais tout change quand Lino est suspecté de meurtre…

Balle perdue film

Sortie le 19 juin 2020 sur Netflix

"Balle perdue" suit tous les codes du film d’action un peu bourrin : une tête de mule très loyale mais peu stable émotionnellement, possédant des compétences techniques et de combat hors normes, repérée par un chef charismatique qui va le sortir de la merde et lui donner un but. La tête de mule, qui a toujours été seule, se retrouve alors intégrée à une équipe, une famille, dans laquelle il va découvrir l’amour mais aussi la rivalité, avant que tout ne s’effondre, que les cartes ne soient redistribuées et que la vengeance et la survie ne commencent.

Si "Balle perdue" suit un modèle assez classique de film d’action, ce n’est pourtant pas du tout un cliché, ni une pâle copie d’un modèle américain, difficilement transposable dans notre petit Hexagone. Même à l’échelle du plan, tout respire le Made in France. La voiture principale est une Renault 21 Turbo, les scènes de courses-poursuites ou de bastons, très impressionnantes, créent leur propre langage et proposent des plans inédits, sans chercher à reproduire constamment les grands films du genre. Le modèle est plus intimiste que le faste des grosses productions américaines, avec moins de voitures, moins de cascades, moins d’explosions, mais toutes celles qui sont promises sont au rendez-vous et en mettent plein les mirettes.

Si on peut regretter quelques flottements sur le scénario, peut-être dus à des coupes au montage, et une certaine pauvreté des dialogues, tantôt en raison de la performance des acteurs, tantôt à cause du texte lui-même, "Balle perdue" est un film d’action très honorable, qui en met plein les yeux, où les coups, les cris et l’hémoglobine pleuvent, au son de grosses cylindrées lancées à pleine balle sur les routes du Sud (le film se déroule à Sète). De la sueur, du sang et des larmes, des coups, du soleil, des voitures, l’honneur et l’amitié, contre le vice et la cupidité, ce n’est pas le rendez-vous de la beauferie, ce n’est pas "Fast & Furious", c’est "Balle perdue", à voir sur Netflix dès que possible.

Thomas ChapelleEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire