Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

VANCOUVER 2011 – Programme

Festival du Film International de Vancouver 2011 (VIFF)
"Same Planet. Different Worlds"
Une même planète, des mondes différents
du 28 septembre au 14 octobre 2011
Vancouver - CanadaLe Festival du Film International de Vancouver (VIFF) démarre dans quelques jours, et comme chaque année, l’événement est très attendu par tous les cinéphiles (près de 150 000 tickets vendus en 2010 et plus de 700 bénévoles). De par la position géographique de Vancouver (Côte Ouest Canadienne) et peut-être aussi son intérêt moindre pour les films européens et/ou indépendants, le choix des films à visionner sur grand écran durant l’année se résume ici en règle générale à une suprématie de productions américaines, et de ci de là, quelques salles offrant des films un peu moins commerciaux, issus notamment des grands festivals.

Le VIFF, qui fête cette année ses 30 ans, est donc LE moment pour rattraper son retard et voir le plus de films possible venus de tous les coins du monde, notamment de nombreux films primés dans différents festivals: Cannes bien sûr, Berlin, Venise, San Sebastián, mais aussi Sundance, Tribeca, Locarno, et de nombreuses avant-premières (nord-américaines et mondiales).

En quelques chiffres, le VIFF, c’est 75 pays représentés, plus de 375 films (dont 235 long-métrages), avec plus de 600 projections sur 10 écrans. Il n’y a pas de compétition ni officielle ni parallèle. Toutefois, certains prix (chèque à l’appui) sont remis : le prix Dragons et Tigres ($10,000), le Prix pour le Meilleur film Canadien ($20,000), le prix pour le réalisateur du court-métrage Canadien le plus prometteur ($2,000), et quelques prix du public dont le prix du Film environnemental, celui du documentaire le plus populaire, etc.Les films sont répartis dans sept sections :

1. Heaven and Earth (Paradis et Terre) une série environnementale, offrant des bijoux d’esthétisme, d’inspirantes aventures humaines et de véritables cris d’alerte, avec notamment le gagnant du meilleur film environnemental au festival de Sheffield (Grande-Bretagne): « You’ve been trumped » ou comment Donald Trump tente de faire construire un golf sur les dunes de sables écologiquement fragiles en Écosse…

2. Dragons and Tigers propose la plus grande sélection de films d’Asie du Sud hors Asie. On pourra y découvrir entre autres « The Front Line » (Corée du Sud) sélectionné pour l’Oscar du meilleur film étranger, « Mr. Tree » (Chine) qui a remporté le prix du meilleur réalisateur et le Grand Prix du Jury au festival de Shanghai, « A Simple Life » (Hong-Kong), primé, lui, à Venise.

3. Canadian Images offre une grande sélection de films canadiens francophones et anglophones, dont le très attendu « Take this Waltz » de Sarah Polley avec Michelle Williams, qui, après San Sebastián, sera présenté au VIFF en soirée d’ouverture.

4. Cinema of Our Time (Cinéma de notre temps) Les organisateurs le disent eux-mêmes : Beaucoup des films présentés dans cette sélection ne reviendront pas sur les écrans, même s’ils ont été encensés au niveau international. Le VIFF présentera de nombreux films très attendus : « Circumstance » (Etats-Unis, Iran, France) primé au festival de Sundance, qui traite de la répression dont les femmes sont victimes en Iran ; « Back to Stay », le film argentin-suisse, primé du Léopard d’Or à Locarno, qui retrace le parcours de trois sœurs, élevées par leur grand-mère avant que celle-ci ne meurt, les forçant à émerger de leur cocon ; « Stopped on Track », le film allemand élu meilleur film à Un certain regard, cette année à Cannes : L’histoire de Franck, diagnostiqué avec une tumeur au cerveau non opérable, qui (re) découvre l’amour et le soutien inconditionnel de sa famille ; « Restoration », film Israélien reparti de Sundance avec le prix du meilleur scénario, qui nous raconte l’histoire d’un vieil antiquaire qui, une fois son bras droit décédé, réalise que celui-ci n’était pas le plus honnête quant aux finances du commerce ; « In Darkness », film canado-polonais, candidat polonais pour l’Oscar du Meilleur film étranger, l’histoire (vraie) de la rencontre entre un polonais travaillant dans les égouts et un groupe de juifs s’y cachant pour fuir une mort certaine ; « Man without a cell phone », (Palestine, Israël, France, Belgique), Meilleur film à Thessaloniki (2010)...

On pourra y découvrir aussi, « Bullhead », le film belge très attendu, primé à Montréal, sur un éleveur de bovins qui profite des hormones destinées à ses bœufs pour s’en injecter ; « Sleeping Sickness » (Allemagne, France Pays-Bas), prix du meilleur réalisateur à Berlin, raconte le retour en Allemagne d’un médecin et de sa famille après 5 cinq au Cameroun ; « Las Acacias », Caméra d’Or au dernier festival de Cannes, « Le Havre », film Franco-finlandais ovationné par le public cannois ce printemps, « Jess+Moss » (film américain primé au festival de Dallas et présenté à Deauvile,), « Footnote » (Prix du meilleur scenario à Cannes), « One upon a time in Anatolia » (Grand Prix à Cannes), « Elena » (Un Certain Regard), « Turin Horse » (Ours d’Argent à Berlin), « Pain noir (le très attendu film espagnol aux 9 Goya), « Like crazy » (Grand prix du Jury à Sundance), « Alps » (Grèce, Prix du meilleur scénario à Venise), « Une séparation » (film iranien aux multiples prix à Berlin, dont l’Ours d’Or), « Tyrannosaur » (Film anglais primé plusieurs fois à Sundance)…

4. Spotlight on France (Projecteurs sur la France) offre une large sélection de films Français dont le très attendu « The Artist », « My little princess » (de Eva Ionesco, avec Isabelle Huppert), « Nana » (premier film de Valérie Massadian, meilleur premier film à Locarno), « Hors Satan » (de Bruno Dumont, sélectionné à Cannes), « Les chants de Mandrin » de Rabah Ameur-Zaïmeche (Prix Jean Vigo)…

5. Nonfiction Features of 2011 : Un tiers des films présentés au VIFF sont des documentaires, soit une centaine de films. Une vraie mine d’or, du monde entier, dont « Give up Tomorrow » (Etats-Unis/Grande-Bretagne, primé à Tribeca et Sheffield) sur la bataille sans fin pour la libération de Paco Larranaga, injustement emprisonné pour le viol et meurtre de deux sœurs. Mais aussi le docu provocateur et dramatique « How to die in Oregon », qui a remporté le Grand Prix du Jury à Sundance, sur le droit et l’opportunité de mourir en toute dignité offerte par l’État d’Oregon.

6. Nonfiction Features: Arts and Letters dont le docu sur « Michel Petrucciani » et « Wish me away » (Grand Prix du Jury à Los Angeles) sur une célèbre chanteuse de country américaine Chely Wright qui mit 30 ans à faire son coming out.

Un festival incontournable donc.

Informations

Pour plus de renseignements :
Festival du Film International de Vancouver 2011 (VIFF)
du 28 septembre au 14 octobre 2011
Site officiel : http://www.viff.org/festival/

Stephanie Palisse Envoyer un message au rédacteur