Banniere_11_films_de_separation_Saint_Valentin

NEWS

Festival

Festival de l’alpe d’Huez 2024 - Jour 3 : petites arnaques et sexe en groupe

20 janvier 2024
Festival de l'Alpe d'Huez 2024 : Jour 3 -
© Julien Panié - Wild Bunch Distribution

Troisième journée de festival, une neige quasiment continue qui s’accumule sur les pistes comme les véhicules, et trois longs métrages à découvrir, "Tombés du camion" et son marin reconverti en arnaqueur, "Presque légal" et ses jeunes squattant une supérette, et "Et plus si affinités", dîner périlleux entre voisins.

TOMBÉS DU CAMION

Patrick Timist est le héros du film présenté cette année en séance de la présidente (Valérie Bonneton, qui joue sa femme). Marin qui n'a pas les moyens de faire réparer son bateau de pêche et le fait déposer dans son jardin, celui-ci se retrouve embarqué dans un détournement de marchandises, se faisant passer avec deux complices pour un policier auprès de camionneurs, afin de revendre ensuite en douce les produits soustraits. Sympathique histoire de famille dysfonctionnelle, le film aligne les quiproquos, virant à un jeu du chat et de la souris entre les fils gendarmes et ce père indigne. Un film qui invite au passage à jouer la carte de la solidarité, le bateau servant ici de vecteur symbolique de par son passé.

PRESQUE LÉGAL

C’est le local d’Yvette, interprétée avec tact par Marie-Anne Chazel, qu’une bande potes trouve une nuit ouvert au Cap Ferret en début de saison estivale et va investir en douce pour créer leur petite affaire visant les nombreux touristes présents pendant l’été. Cette gentille bande de débrouillards séduit par ses différentes composantes, chacun ayant ses propres compétences pour faire prospérer ce commerce presque légal puisqu’ils ne vendent que la marchandise qu’ils ont eux même achetée. Le rôle principal, Marley Duboscq, séduit par son bagout et joue les cerveaux de la bande, fatigué de se faire recaler à chaque entretien d’embauche, même pour les entreprises les plus ringardes. Tandis que les seconds rôles, de la bande ou de ceux qui mettent en danger leur business, amusent par les solutions mobilisées ou par certaines situations inattendues. L'esprit de la Bande à Fifi n'est pas très loin.

ET PLUS SI AFFINITÉS

Bernard Campan et Isabelle Carré reprennent les rôles tenus par Javier Camara et Griselda Siciliani, dans "Sentimental" de Cesc Gay, dont "Et plus si affinités" est le remake français. Histoire d'un couple dérangé par les bruits faits chaque nuit par leurs voisins du dessus lorsqu'ils font l'amour, et invitant ceux-ci à dîner, ce qui ne sort pas du format pièce de théâtre bénéficie de dialogues assez savoureux, mettant en décalage les pratiques libertines d'un couple par rapport à l'usure de l'autre. Bernard Campan fait jeu égal avec Javier Camara, Julia Faure s'en sort plutôt bien mais ne parvient pas à égaler la folie de Belén Cuesta, mais c'est surtout Pablo Pauly qui vole la vedette aux autres en dragueur invétéré. Le public ici semble avoir adoré et pourrait bien lui donner son Prix samedi soir.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :