Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2023 : "The Old Oak", un Ken Loach sans surprise mais émouvant

26 mai 2023
Festival de Cannes 2023 Impression 26 The Old Oak horizontale
© Joss Barratt - Sixteen Films, Fourni par le Festival de Cannes

Compétition
THE OLD OAK
de Ken Loach
avec Debbie Honeywood, Dave Turner, Ebla Mari, Joe Armstrong, Andrea Johnson...

Notre première impression sur le film :

En ces temps où les communautés se déchirent et s’opposent, et où l’Europe est sous la pression, devant accueillir nombre de réfugiés, syriens ou ukrainiens, le nouveau film du double palmé Ken Loach vient rappeler la nécessité de la solidarité. Malgré un dispositif qui ne surprend guère, mettant en regard deux pauvretés, celles des familles d’anciens mineurs, et celles des déplacés, l’auteur de "Moi, Daniel Blake" et "Sweet Sixteen" parvient à toucher grâce à la conjugaison de deux bonnes volontés. D’un côté il y a donc TJ Ballantyne, propriétaire d’un pub sur le déclin (qui donne son titre au métrage) et de l’autre Yara, photographe issue d’une famille syrienne, qu’il va aider à faire réparer son appareil photo.

Les deux interprètes sont irréprochables et tentent d’apporter un peu de raison dans un village où l’arrivée d’une famille de réfugiés fait ressortir les difficultés de chacun, saisissant parfaitement le sentiment de déclassement de la classe ouvrière. Questionnant la possibilité de l’espoir, aussi bien pour les familles ayant fui la guerre, espérant avoir des nouvelles d’un père disparu, que pour les Anglais ayant perdu leur emploi ou voyant leur maison dévaluée, le scénario signé Paul Laverty est efficace mais manque au final un peu de cette tension qui faisait les meilleurs films de Ken Loach, ici concentrée sur peut-être trop de sujets annexes.

Voir un extrait du film "The Old Oak" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :