Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2019 : un Christian Bale incroyable dans l'inégal "Vice"

13 février 2019
Festival de Berlin 2019 impression Vice film image
© Mars Films - Universum films

Hors compétition
VICE
de Adam McKay
avec Christian Bale, Amy Adams, Steve Carell, Sam Rockwell, Tyler Perry...

Il y a dans le nouveau film de Adam McKay, d'extraordinaires idées de mise en scène, mais aussi tous les défauts artificiels de son cinéma. Avec un portrait à charge de l'ancien Vice Président de George W Bush, Dick Chesney, porté par une flopée d'acteurs tous quasi méconnaissables (Christian Bale dans le rôle titre, Sam Rockwell en Bush fils, Tyler Perry en Colin Powell, Amy Adams en Lynn Chesney, Steve Carell en Donald Rumsfeld...), le réalisateur questionne la crédibilité d'un système exécutif américain et la possible main mise d'un Vice Président sur toute l'administration et la plupart des décisions clés.

De la présentation des cabinets comme des pions, à l'idée d’un narrateur dont on ne saura le rôle que plus tard, en passant par la fausse fin heureuse, on est régulièrement bluffé par certains principes de mise en scène, soulignant l'ironie des situations. Mais "Vice" a aussi les défauts du film précédent de Adam McKay ("The big short"), avec ses montages bordéliques d'images diverses lors de moment de tension particuliers ou avec des parenthèses sur-signifiantes (le lion carnassier en chasse...). Reste que le film vise globalement plutôt juste et fait froid dans le dos, clouant au pilori la notion même d'ambition.

Lire la critique de « Vice » par Christophe Brangé

Voir la bande annonce de « Vice » (vostfr) :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :