Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

DOSSIERTest DVD

Test DVD - EMBRASSEZ QUI VOUS VOUDREZ

Date de sortie : 24 avril 2003

Un couple en difficultés financières (Podalydès / Viard) décide de partit en vacances avec leurs voisins (Rampling / Dutronc) au Touquet. Là-bas, ils font la rencontre d'un autre couple, légèrement en crise (Bouquet / Blanc)…

Test DVD

L’édition DVD d’"Embrassez qui vous voudrez" est une agréable surprise. Loin de se contenter d’illustrer le film par des interviews maintes fois rabâchées, les bonus sont à la fois originaux et de qualité. Le menu principal, dessiné, est rythmé par la bande originale du film et la douce voix de Karin Viard qui fredonne "Embrassez qui vous voudrez" à chaque fois que l’on clique sur une partie (ce qui, je l’avoue, est un peu agaçant au bout d’un moment). Valérie Besnainou est à remercier pour ses bonus de qualité, qui nous font découvrir les coulisses du film, pendant et après le tournage.

Le making-of s’attache à ne pas négliger l’aspect technique d’un tournage de film, et met l’accent sur la lourdeur du matériel : les caméras, les pellicules, les projecteurs sont filmés durant leur installation, afin de nous permettre de réaliser ce qu’implique le tournage d’une simple scène.

Les interviews, passage obligé de toute promotion, sont plutôt agréables à regarder, car au-delà des propos qui y sont tenus, on remarquera surtout la franchise des acteurs qui ont manifestement eu beaucoup de plaisir à incarner ces personnages.

Les anecdotes de tournage sont sans doute le document le plus savoureux, car il met en scène des photos prises durant le tournage avec des commentaires de Michel Blanc, extraits d’un carnet qui l’a accompagné durant plus de trois mois. Il y avoue ses faiblesses, ses erreurs, rappelant que le réalisateur, avant d’être un poète, doit savoir gérer les problèmes qui se posent tous les jours durant le tournage.

Enfin, la tournée de promotion nous fait voyager de Paris à Marrakech en passant par Rome, en compagnie de Karin Viard, Michel Blanc et autre Carole Bouquet, comme pour nous rappeler que le métier d’acteur à aussi quelques inconvénients...

Les bonus sont portés par la lucidité de Michel Blanc, qui, au-delà de l’aspect technique de son travail de réalisateur, a aussi permet à l’équipe de se souder durant les 3 mois de tournage. Il évoque ainsi avec clairvoyance le fait que la plupart des acteurs ne se reverront jamais, et que les amitiés, souvent, ne se tissent que durant quelques mois.

Loin des strass et des habituelles paillettes, les bonus montrent surtout que l’aventure d’un film est une étape à la fois merveilleuse, angoissante et fatigante.

Bonus :
- Making of
- Florilège d'interviews
- Anecdotes de tournage par Michel Blanc
- Tournée de promotion
- Bande-annonce et teasers cinéma (bonus caché)

Lucie Anthouard Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT