DOSSIERSéries TV

Critique Série : 90210 BEVERLY HILLS, NOUVELLE GÉNÉRATION - SAISON 2

Titre original : 90210
Série créée par Rob Thomas, Jeff Judah, Gabe Sachs et Darren Star, d'après la série originale créée par Darren Star
Avec Rob Estes, Shenae Grimes, Tristan Wilds, AnnaLynne McCord, Dustin Milligan, Ryan Eggold, Jessica Stroup, Michael Steger, Lori Loughlin, Jessica Walter…

Première diffusion en France : 2011 sur M6 pour la saison 2
Format : 42 minutes en moyenne par épisode (22 épisodes pour la saison 2)

Critique : "I'm not a drug dealer..."

Certainement la phrase la plus prononcée de cette seconde saison ! Les ennuis commencent avec l'arrivée d'un nouveau personnage, déjà présent au West Beverly mais pas encore mis en avant : Jasper. C'est l'élément perturbateur de cette seconde saison, le bad boy, le voyou avec lequel Annie va s'embarquer dans une histoire sans fin basée sur la pitié, le mensonge et la manipulation. Dès le début, elle se rapproche de lui pour les mauvaises raisons, elle ne sait pas qu'il sait mais elle va l'apprendre, et quand il saura qu'elle sait qu'il sait, elle sera coincée. Bref, des histoires, encore des histoires, Annie est perdue, Annie est seule, Annie est triste, Annie est silencieuse et nous on a envie de lui crier MAIS DIS-LE, ALLEZ BALANCE !!

Encore une fois l'intrigue prend, les épisodes se terminent sur des cliffhangers au suspense insoutenable, personne ne semble vouloir ouvrir les yeux sur les malheurs d'Annie, sauf peut-être Naveed, qui perçoit en Jasper une menace au bon déroulement de la "rehab" de sa girlfriend. "So Jasper, are you a drug dealer ?"

Mais tout cela n'est rien en comparaison de l'apparition de la pire garce que la Californie n'est jamais connue : Jen, la grande soeur de Naomi. Manipulation puissance dix, coups bas, coups de gueule, coups fourrés, coups montés, coup d'état, coup de grâce,... tous les coups sont permis ! Naomi est détrônée par cette soeur sans pitié, détestable à souhait avec ses grands airs de veuve noire attirée comme une mouche par l'odeur de l'argent. La trahison, c'est sa marque de fabrique. Elle joue avec tous ceux qui croisent son chemin, elle se sert, jette, écrase, humilie et recommence. En fait, c'est elle qui est à l'origine des malheurs d'Annie, c'est à cause d'elle qu'Annie se retrouve seule contre tous, c'est à cause d'elle si Annie commet l'irréparable et tombe dans les bras de Jasper. C'est à cause d'elle si Annie est devenue une criminelle en fuite...

Et les adultes dans tout ça. C'est bien le problème, il n'y a pas beaucoup d'adultes capables de s'occuper correctement de ces ados. La pauvre Annie n'arrive pas à se confier à ses parents qui sont beaucoup trop occupés à ignorer leurs problèmes de couple. Car Debbie va enfin mettre le nez dehors et évidemment, la première chose qu'elle va faire, c'est la rencontre d'un homme qui va la sortir de sa léthargie... et lui ouvrir les yeux sur son couple.

Kelly non plus n'est plus présente. La conseillère d'éducation sympathique à qui on venait se confier déserte peu à peu le show, comme tous les anciens de "Beverly Hills 90210" qui faisaient des apparitions régulières. Et c'est bien la grosse déception de cette saison. Car on ne se le cache pas, si on avait commencé à regarder cette série, c'était bien pour revoir les anciens. Retrouver les personnages de Kelly, Brenda et Donna nous enthousiasmait au plus haut point et quand Kelly faisait allusion à Dylan, au cours de ses conversations, une excitation soudaine montait en nous : eeeeeen, si ça se trouve on va revoir Dylaaaaan ; et cette seule pensée nous tenait en haleine. Mais non, pas de Dylan et plus de Kelly, damned...

Si cette saison devait se finir avec une morale, celle de Diderot serait tout à fait appropriée : "Les avantages du mensonge sont d'un moment, et ceux de la vérité sont éternels." Tous voient arriver la fin de l'année en étant dans une situation périlleuse, que cela soit à cause de mensonges ou de non-dits. Pour certains, leur courage leur permettra de s'en sortir et de s'exprimer avant qu'il ne soit trop tard, comme Naveed, Dixon ou encore Silver. Mais pour d'autres, la montagne de mensonges qu'ils ont laissé se construire autour d'eux va peu à peu les ensevelir. Et celle qui croyait en être définitivement libérée après avoir tout avoué, va se retrouver confrontée à ses erreurs de la façon la pire qu'il soit... Attention Naomi, menteuse tu as été, crédible tu ne seras plus.

Anthony REVOIR Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT