Bagniere comedies_confinement-04

ZOMBI CHILD

Un film de Bertrand Bonello

Un surprenant récit romantique entre deux époques

A Haïti, en 1962, un sortilège à base de poudre disposée dans les chaussures, permet de tuer un homme et de la ramener à la vie. Ces zombies deviennent alors des travailleurs dociles dans les champs de canne à sucre. En 2017, dans un pensionnat à Paris, une adolescente haïtienne confiece secret qui hante sa famille, à celles qui veulent l’accepter dans leur sororité…

Zombi child film image

Découvert du côté de la Quinzaine des réalisateurs, "Zombi Child", nouveau film de Bertrand Bonello ("Nocturama", "Saint Laurent", "Tiresia") est une plongée moderne dans le vaudou. Parti d'une figure profondément inscrite dans l’histoire et la culture d’Haïti, Bonello a documenté son film très précisément quand aux rituels, développement son rapport à l'esclavage et donc à l'Histoire de l'île. S'inspirant des films de Romero, mais surtout du "Vaudou" de Jacques TOurneur (1943), il a réussi à tourner à la fois à Haïti et en France, mettant en parallèle deux histoires auxquelles le romantisme n'est pas étranger.

Mais c’est dans l’atmosphère mise en place que réside toute la saveur du film, entre le milieu apparemment privilégié et lisse d’un internat où le désespoir a cependant de l’influence, et un contexte local de grande pauvreté. Rapprochant les morts vivants d’un état de possession, son scénario s’avère à la fois ludique et profond, faisant potentiellement se rencontrer un public d’aficionados du genre et un public adolescent voire féminin s’interrogeant sur les affres de la passion amoureuse. A découvrir.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire