Banniere Festival Ciné O'Clock 2020

UNE VIE DE CHAT

Un film d’animation policier pour les petits et les plus grands

Si les chats ont sept vies, Dino en a déjà deux : le jour, il appartient à la petite Zoé, la nuit, il suit un gentleman cambrioleur dans ses forfaits. Dino va être au cœur du rapt de Zoé par Victor Costa qui a tué son papa et que la mère veut à tout prix faire emprisonner… Un coup de main de Nico, le gentil voleur ne sera pas de trop !

Après un court-métrage drôle et intelligent façon fable de La Fontaine, qui met une souris en prise avec un lion, les studios Folimage dévoilent leur dernière production « Une vie de chat » réalisée par Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, réalisateurs de plusieurs courts-métrages pour le studio d’animation français, basé à Valence, en Rhône-Alpes.

Le studio Folimage a déjà produit des succès comme « La Prophétie des grenouilles » et « Mia et le Migou », des dessins animés qui avaient su sortir du lot et vivre dans le paysage cinématographique de par l’originalité de leur trait et de leurs histoires. « Une vie de chat » ne déroge pas à cette règle. C’est un joli conte policier, incroyablement personnel dans son dessin, son style et son scénario.

Avec « Une vie de chat » les enfants trouveront leur premier film d’animation policier avec des adultes dans les premiers rôles et une histoire de bandits et de voleurs réunis dans les rues de Paris. Le dessin, très libre, très aérien, très léger, fait la part belle aux couleurs vives de Matisse, aux rondeurs de Picasso et aux yeux en amande de Modigliani.

D’abord destiné aux enfants, dès 6 ans, le dessin animé plaira également aux parents, grâce à son intrigue policière. Les bambins riront beaucoup grâce aux animaux du film, qui met en scène un chat filou, protecteur et fidèle, ainsi que dans un second rôle un petit chien aboyeur et stressé qui se prend régulièrement des pantoufles dans la tête !

Entre comédie et drame, le film navigue sur des références cinématographiques connues (« La nuit du chasseur », « Les Aristochats », « Les Affranchis » avec la bande de gangsters façon parrains !)… Un film original, qui sort des sentiers battus, assez loin des autres films d’animation sortis des studios américains, finalement assez conventionnels dans leur dessin et leurs histoires…

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire