Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

UN VRAI BONHEUR

Un film de Didier Caron

De quoi couper l’envie de se marier

Odette a tout prévu pour que le mariage de sa fille Mathilde se déroule le mieux possible : le traiteur, le lieu, le plan de table, les amis de toujours, rien n'a été laissé au hasard pour que cette soirée soit inoubliable, et elle le sera. De son côté, le traiteur (secondé par des extras plutôt novices) a aussi tout prévu pour que sa première sortie reste mémorable… Il ne sera pas déçu ! L'animation musicale sera confiée à un orchestre qui a l’habitude de jouer du hard-rock mais qui, pour l'occasion, devra s'astreindre à ne jouer que de la variété française. Jusqu'au moment où les extras avancent précautionneusement la pièce montée, les événements sont calmes. C'est après que les choses vont se gâter...

Adapté de la pièce de théâtre homonyme de Didier Caron, Un vrai bonheur traite d’un thème probablement universel, celui de l’engagement en amour. Malheureusement, Caron réalise ici une comédie dans laquelle on ne peut, du moins, « je », n’ai pu me retrouver, et où l’on s’ennuie donc. En effet, si la question « L’homme que je vais épouser est-il le bon ? » est légitime, elle est ici complètement tournée en dérision, par un scénario et une mise en scène nous présentant une suite de petits sketchs, sans lien les uns avec les autres.

Si Caron a eu la bonne idée de garder la même troupe de comédiens qu’au théâtre, ce qui renforce l’idée d’amis « de toujours », ça n’empêche pas le fait qu’ils en font des tonnes. En effet, même si les (nombreux) seconds rôles proposent une palette de situations de couples (en crise), ces personnages restent trop caricaturaux (pour le cinéma du moins) pour être crédibles et pour qu’on s’y attache. Il en va de même pour les rôles principaux, la mariée et ses deux prétendants. Leurs changements de cap trop brutaux nous empêchent d’y croire ne serait-ce qu’une minute. Dommage, car les acteurs y mettent toute leur énergie.

A noter toutefois la bonne trouvaille du réalisateur-scénariste, l’orchestre du mariage, « Les cochons dans l’espace », vraiment très forts. Alors, si vous prévoyez quand même de vous marier, pensez à eux.

Stéphanie PalisseEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire