avec ou sans moustache

UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR

Un film de Claire Denis

Une femme en quête d’idéal

Isabelle est artiste peintre. Séparée du père de sa fille, elle cherche désespérément le grand amour dans la foule de ses prétendants…

un beau soleil intérieur film image

La cinquantaine affirmée, Isabelle a tout pour plaire. Élégante de corps et d’esprit, son pouvoir de séduction fait tourner plus d’une tête. Malheureusement, son rapport aux hommes est une succession d’échecs tant l’ensemble de ses prétendants n’envisage une relation que pour conforter leur propre personne. Banquier infect ou voisin timide, ex mimétique ou beau gosse qui noie ses interrogations existentielles dans l’alcool… autant de fragments de vie qui, petit à petit, fissure la sérénité de notre héroïne.

Cette succession de rencontres qui ponctuent le film s’avère néanmoins assez inégale. Certaines scènes trainent en longueur, empesées par des dialogues trop écrits, comme l’introspection torturée du comédien interprété par Nicolas Duvauchelle. À l’inverse, d’autres moments se révèlent d’une efficacité jubilatoire tant ils dépeignent, l'espace d’une scène, les travers ridicules de son entourage. La balade à la campagne où ses amis s’extasient de la beauté des paysages est certainement un des passages les plus aboutis du film tant il met en abîme toute la contradiction d’une certaine élite bien pensante. Celle-là même qui classe les gens dans des petites cases et sait mieux que les autres ce qu’ils doivent faire ou aimer.

Certes quelque peu déstructuré dans la forme, le film bénéficie néanmoins d’une armature solide en l’interprétation impeccable de Juliette Binoche. En effet, l’actrice joue les différentes variations d’humeur de l’héroïne avec un naturel confondant. Totalement à l’aise avec son personnage, elle porte le film à elle seule faisant oublier les litanies sans fin de quelques uns de ses prétendants. Elle vit dans sa chair sa quête de l’amour idéal, récompense de ces années d’accomplissement où elle est devenue mère et une artiste émérite. Le trouvera-t-elle dans cette truculente galerie de portraits ? Là est la question.

Gaëlle BouchéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire