Parce qu'on en a jamais assez !

TU MÉRITES UN AMOUR

Un film de Hafsia Herzi

Hafsia Herzi dynamite la comédie romantique !

Lila a beaucoup de mal à se remettre de sa rupture avec Rémi, même si celui-ci a été infidèle. Alors qu’il s’exile en Bolivie, la jeune fille en profite pour faire le point sur sa situation et s’interroger sur l’amour…

Tu mérites un amour film image

Le titre emprunte à un poème de Frida Kahlo mais sonne comme les phrases de réconfort que l’on peut sortir à un ami. Et dire que Lila a bien besoin qu’on lui remonte le moral est un doux euphémisme. Car depuis sa rupture avec l’infidèle Rémi, la jeune fille connaît une vie sentimentale mouvementée, entre regrets du passé et hésitations à se projeter dans l’avenir. À l’image de sa protagoniste, le film déborde d’une énergie galvanisante, d’une urgence et d’une envie sincère. L’ombre de Kéchiche, le cinéaste ayant révélé Hafsia Herzi, est omniprésente, mais la néo-réalisatrice assume cet héritage, s’en amuse même, détournant le réalisme de son modèle vers un humour plus spontané et déjanté. Et cette narration moins maîtrisée de devenir un atout, une impression d’insouciance qui sied parfaitement aux péripéties de cette bande attachante.

Comme chez le réalisateur des polémiques "Mektoub My Love", on parle beaucoup, on mange, on crie, on s’engueule, on s’aime, le tout souvent en gros plan. Au cœur de ce chaos organisé, Hafsia Herzi rayonne, la comédienne réussissant le périlleux exercice de se mettre en scène tout en assurant un premier passage derrière la caméra. Attachant et solaire, le métrage est une ode à la liberté, dont les quelques maladresses ne sauraient venir gâcher notre plaisir de cinéphile. Dans ce projet auto-financé et produit en un temps record, les sentiments prennent le dessus, l’émotion est palpable. Là était la seule (et grande) ambition du film. Et le pari est plus que réussi ! Acclamé à la Semaine de la Critique et multi-récompensé depuis, "Tu mérites un amour" s’impose comme l’une des belles surprises de cette rentrée.

Christophe BrangeEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire