Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

THE PERFECT CANDIDATE

Un film féministe venu d’Arabie Saoudite

Voilée, médecin, Maryam ne peut ni exercer son métier sur des hommes, ni postuler sur un poste important, ni voyager comme elle le souhaite. Au point, suite à un malentendu, de se présenter aux élections municipales…

The perfect candidate film image

Découverte à Venise il y a quelques années du côté de la section Orizzonti avec "Wadjda", la réalisatrice saoudienne Haifaa Al Mansour est revenue en 2019 à la Mostra du côté de la compétition, avec un film sur la situation de la femme « dans un pays dominé par les hommes ». Devant se rendre à Ryad, son personnage principal, une femme médecin, se voit refusé l’embarquement à bord d’un avion. Son père étant en tournée avec un orchestre traditionnel, elle ne peut lui demander une autorisation écrite. Elle se tourne vers un ami influent, auquel elle ne peut finalement avoir accès qu’en signant des papiers faisant d’elle une candidate aux élections municipales. Une candidature qui va devenir une sorte de mission pour elle, l’entraînant loin dans la lutte pour l’égalité de ses droits.

C’est du coup ce combat, qui devient l’intrigue centrale du métrage, réel hommage à la combativité des femmes, refusant d'être de simples objets, bons uniquement à servir les hommes. "The perfect candidate" alterne ainsi avec subtilité les scènes impliquant la médecin, gagnant le respect de certains au travers d’une campagne tournant au parcours du combattant, et celles avec son père, musicien en quête de reconnaissance, gentiment dépassé par des événements qu’il ne peut suivre qu’à distance. Dégageant au final une véritable tendresse autour de la notion de famille, n’hésitant pas à verser ponctuellement dans la comédie, le film n’en demeure pas moins un brûlot politique sur l’émancipation, à la fois prudent que provocateur.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire