Parce qu'on en a jamais assez !

SWAGGER

Un film de Olivier Babinet
Avec

Un documentaire rythmé et intelligent

Onze jeunes d’Aulnay-sous-Bois et Sevran nous emmènent dans leur quartier, bien loin des clichés habituels…

Présenté à l’ACID, "Swagger" est le portrait attachant d’une quinzaine de jeunes de banlieue. Ils viennent de Sevran et Aulnay-sous-Bois, s’interrogent sur le monde, la politique, leur avenir, et rêvent pour la plupart de la capitale. Si certains auraient opté pour un réalisme accru, Olivier Babinet, lui, préfère l’onirisme, une poésie qui lui permet d’oser toutes les exubérances visuelles et de s’amuser avec les genres cinématographiques. Alliant ainsi aussi bien de la science-fiction que de la comédie musicale à son récit, le métrage est un étonnant mélange de références, dynamitant le propos et faisant exploser les clichés.

Car bien loin des discours creux sur le « vivre ensemble » et des reportages sans âme sur l’intégration, le documentaire est un manifeste bouillonnant sur cette jeunesse à l’énergie contagieuse. Parmi tous ces personnages (car oui, on peut parler de « personnages » tant le style est proche de la fiction), on retient évidemment Régis, fashionista au look soigné et à la personnalité délirante, mais aussi la douce Aissatou que personne ne remarque, ou encore ce discours si mignon et si profond à base de Barbies. Shot de bonne humeur aussi bien que leçon de vie, "Swagger" est un film nécessaire et indispensable, qui réussit quelque chose de rare : faire un film avec la banlieue plutôt que sur la banlieue.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire