Parce qu'on en a jamais assez !

SEULS

Un film de David Moreau

Vide

Un beau jour, Leila, âgée de 16 ans, débute sa journée et constate qu’elle est seule dans sa maison, sans ses parents. Elle découvre, ensuite, que tout le quartier est vide ! Qu’a-t-il bien pu arriver ? Où sont passés les gens ? Elle part alors à la recherche de survivants et rencontre quatre adolescents dans le même cas qu’elle, et avec qui elle entreprend de lever le voile sur cet étrange phénomène. Mais sont-ils vraiment seuls ?

David Moreau a retrouvé les plateaux de tournage après "20 ans d’écart", la comédie de cougar avec Virginie Efira et Pierre Niney, et après un grand écart avec son univers de prédilection : le fantastique et l’horreur puisqu’il a commencé en coréalisant "Ils" et "The Eye" avec son compère Xavier Palud. Retour à ses premières amours donc, avec l’adaptation de la bande dessinée à succès Seuls, sur les angoisses des adolescents dans un monde vidé de sa population. Moreau tente donc avec ce film fantastique sous tension permanente de renouer avec le film de genre. Immergé dans un univers totalement hostile, et qui lui sied si bien, le réalisateur livre un film visuellement inspiré.

Mais l’angoisse d'être abandonné et la peur du vide propre aux adolescents comme trame de départ divergent dans ce thriller post-apocalyptique avec son dénouement qui nous laisse quelque peu perplexe. Ce « Club des cinq » dans cette « Quatrième dimension » convainc finalement peu. D’abord, le jeu des comédiens gauches plombent le film. Ensuite, le scénario enfile les clichés comme des perles, notamment dans la caractérisation des personnages, bien trop stéréotypés. Enfin, les maladresses du réalisateur et le manque flagrant de moyens n’échappent pas aux spectateurs. Le début de cette saga annoncée à la fin du film laisse pantois le spectateur.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire