avec ou sans moustache

LE SERPENT

Un film de Éric Barbier

Un thriller à la française

Vincent Mandel est photographe et père de famille en instance de divorce. Sa vie va de mal en pis après ses retouvailles avec un ancien camarade de classe, Joseph Plender. Meurtre, enlèvement et chantage entrainent Vincent dans une spirale infernale...

Oyé oyé mesdammes et messieurs !! Approchez et tremblez devant ce très bon thriller réalisé par Eric Barbier. J'avoue et on ne m'y reprendra plus que j'étais vraiment sceptique avant la projection du Serpent. Selon moi thriller et français n'ont pas toujours bien "rimé"! J'avais tors, car je me suis surprise à sursauter, à me cacher sous mon siège, bref à ne pas m'ennuyer du tout.

Dans la distribution, on retrouve, outre Clovis Cornillac et Yvan Attal, Pierre Richard dans un rôle inhabituel. On peine à le reconnaître. Les deux acteurs principaux sont assez convaincants: Yvan Attal en tant que victime-héros se surpasse et Clovis Cornillac en méchant-très-méchant-mais-bon-c'est-pas-vraiment-de-sa-faute nous fait trembler et nous glace d'horreur.

Quant à l'histoire, Eric Barbier tire son film d'un roman de Ted Lewis: Plender. Et l'on peut peut-être uniquement lui reprocher de nous entrainer certaines fois dans des situations peu raissemblables et tellement critiques pour Vincent (le gentil), qu'à sa place on se serait couché sous notre lit en attendant que ça passe. Mais bon, on est au cinéma.

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire